Passer au contenu principal

EasyjetPrès de 500’000 Suisses touchés par la cyberattaque

La compagnie aérienne Easyjet a été visée par une cyberattaque «hautement sophistiquée» qui a permis à ses auteurs d’avoir accès aux données personnelles d’environ neuf millions de clients, dont 480’000 Suisses.

Selon EasyJet, il n’y a pas d’indices laissant penser que les données ont été utilisées à de mauvaises fins (archives).
Selon EasyJet, il n’y a pas d’indices laissant penser que les données ont été utilisées à de mauvaises fins (archives).
KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS

Les données d’environ 480’000 Suisses sont concernées par la cyberattaque qui a visé Easyjet. La compagnie aérienne britannique a annoncé mardi dernier qu’au total 9 millions de clients étaient touchés.

Le service de presse suisse d’EasyJet a confirmé mardi à Keystone-ATS que les données d’environ 480’000 clients suisses étaient concernées, comme l’a annoncé le quotidien économique L’Agefi. Les clients affectés devaient être contactés aujourd’hui au plus tard.

Mardi dernier, la compagnie a annoncé avoir été visée par une cyberattaque «hautement sophistiquée». Celle-ci a permis à ses auteurs d’avoir accès aux données personnelles d’environ neuf millions de clients.

Excuses aux clients

Les pirates ont obtenu des adresses mail et des détails de voyage. Plus grave, dans un faible nombre de cas concernant 2208 personnes, les auteurs ont obtenu les données des cartes de crédit de passagers.

Selon EasyJet, il n’y a pas d’indices laissant penser que les données ont été utilisées à de mauvaises fins. La compagnie a présenté ses excuses à ses clients.

«Depuis que nous avons pris conscience de l’incident, nous avons compris qu’en raison du Covid-19 il y a de fortes craintes sur l’utilisation de données personnelles pour des arnaques en ligne», a déclaré Johan Lundgren, directeur général du groupe. C’est la raison pour laquelle, easyJet demande aux clients concernés «d’être très vigilants, en particulier s’ils reçoivent des demandes non sollicitées», ajoute-t-il.

ATS