Passer au contenu principal

Canton de VaudPrès de 2% de la population bénéficie de mesures de protection

Plus de 13’700 personnes étaient soutenues fin 2019 par des mesures de protection, adressées à celles et ceux qui ne peuvent pas se charger de leurs intérêts personnels ou matériels.

Le recours aux mesures de protection, telles que les curatelles, augmente avec l’âge. (Photo d’illustration)
Le recours aux mesures de protection, telles que les curatelles, augmente avec l’âge. (Photo d’illustration)
KEYSTONE/DPA dpa/AXEL HEIMKEN

Environ 2% de la population vaudoise bénéficie de mesures de protection, principalement des curatelles. Le recours à ces soutiens augmente avec l’âge.

Fin 2019, le canton dénombrait 14’447 mesures de protection pour soutenir 13’771 personnes, soit 1,7% de la population résidante, montre mardi la dernière édition de «Numerus» de Statistique Vaud.

Le taux de personnes concernées progresse avec l’âge: il passe de 1,3% entre 18 et 49 ans à 5,7% chez les plus de 80 ans. Les hommes sont plus représentés que les femmes jusqu’à 65 ans, mais la tendance s’inverse ensuite. Chez les plus de 80 ans, les femmes sont 1,5 fois plus nombreuses.

Curatelles fréquentes

Pour mémoire, ces mesures de protection sont adressées aux personnes qui ne peuvent pas se charger elles-mêmes de leurs intérêts personnels ou matériels.

Cela peut venir d’un état de faiblesse (déficience mentale ou troubles psychiques), d’une incapacité passagère ou du jeune âge pour les mineurs. «Les curatelles sont les mesures les plus fréquentes», écrit Statistique Vaud dans son communiqué.

ATS