Passer au contenu principal

Journée internationale de la francophonie le 20 marsPourquoi dit-on que «ça fait un bail»?

Décryptage de quelques expressions de la langue française qui sont en rapport avec le logement et la construction.

Pourquoi dit-on «trier sur le volet»? Cela signifie sélectionner quelque chose ou quelqu’un selon des critères très sévères. Le volet dont on parle ici n’est pas le battant des fenêtres, mais une toile fine et légère qu’on utilisait autrefois pour fabriquer des tamis qui permettaient de trier les graines.
Pourquoi dit-on «trier sur le volet»? Cela signifie sélectionner quelque chose ou quelqu’un selon des critères très sévères. Le volet dont on parle ici n’est pas le battant des fenêtres, mais une toile fine et légère qu’on utilisait autrefois pour fabriquer des tamis qui permettaient de trier les graines.
GETTY IMAGES

À l’occasion de la Journée internationale de la francophonie, le 20 mars, nous proposons de vous expliquer ci-dessous quelques-unes des expressions de la langue française qui sont liées à l’immobilier, au logement et à la construction.

«Avoir pignon sur rue»

Selon nos sources*, à l’origine cette expression signifiait avoir une maison ou un commerce à soi. Son sens a ensuite évolué pour désigner des gens riches, qui possédaient des biens. Aujourd’hui, elle signifie avoir une bonne réputation.

Mais quel rapport avec un pignon? Le pignon dont on parle ici n’est pas d’ordre alimentaire, mais architectural. Il s’agit de la partie supérieure d’un mur constituant la façade d’un bâtiment, de forme généralement triangulaire, et qui porte les versants du toit. Autrefois, la façade des maisons en ville présentait un tel pignon, lequel était destiné à supporter l’extrémité de la poutre principale de la charpente. La façade et son pignon étaient alors les parties les plus visibles de la maison depuis la rue. Les gens aisés de l’époque les décoraient même, afin d’afficher leur niveau de richesse. Les façades à pignon et les charpentes associées furent interdites après le terrible incendie de Londres, en septembre 1666, lors duquel les flammes s’étaient propagées de proche en proche via les charpentes. Mais l’expression a traversé le temps jusqu’à aujourd’hui.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.