Passer au contenu principal

Hommage à un géantPour Bertrand Tavernier, c’était «le cinéma et rien d’autre»

Champion des Noiret, Rochefort ou Marielle, cet ogre de cinéma et de littérature, 79 ans, s’est éteint hier, dans sa villa de Sainte-Maxime.

Bertrand Tavernier, cinéaste, patron de l’Institut Lumière à Lyon, sa ville natale, est décédé hier jeudi 25 mars, à l’âge de 79 ans.Ce fervent défenseur des droits de l’homme mais surtout grand amoureux de cinéma et de culture avait réalisé une quarantaine de films dont quelques classiques avec Philippe Noiret, de «Coup de torchon» à «Que la fête commence» ou «La vie et rien d’autre».
Bertrand Tavernier, cinéaste, patron de l’Institut Lumière à Lyon, sa ville natale, est décédé hier jeudi 25 mars, à l’âge de 79 ans.Ce fervent défenseur des droits de l’homme mais surtout grand amoureux de cinéma et de culture avait réalisé une quarantaine de films dont quelques classiques avec Philippe Noiret, de «Coup de torchon» à «Que la fête commence» ou «La vie et rien d’autre».
keystone-sda.ch

Jeudi, le réalisateur Bertrand Tavernier, 79 ans, a rejoint les comédiens qu’il célébra, et dans un mouvement irrésistible, le générique de ce fou de cinéma défile. En tête, Philippe Noiret, de dix ans son aîné, qu’il rencontre alors attaché de presse, fou de ciné-clubs, critique à ses heures rêvant de fabriquer son cinoche à lui. «L’horloger de Saint-Paul» (1973) les révèle: Tavernier a écrit le film pour Noiret qui, face à Jean Rochefort, trempe au noir l’acteur alors seulement connu en bienheureux de comédie.

La suite leur donne raison. Le trio ne se quitte plus et exerce dans tous les genres. Voir «Que la fête commence» (1974), «Le juge et l’assassin» (1975) et encore «Coup de torchon» (1981), truculente incursion dans le roman noir de l’Américain Jim Thompson où Tavernier éponge la crème du cinéma français au soleil des turpitudes de la colonisation africaine. Ne pas se passer de pique-niquer surtout: «Un dimanche à la campagne», hommage à Jean Renoir.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.