Passer au contenu principal

L’inépuisable quête du passé

Corinne Sandoz est la nouvelle conservatrice des collections d’archéologie du Musée d’Yverdon.

JEAN-PAUL GUINNARD

«La Suisse est mon pays d’origine, l’Italie, celui d’adop­tion et la Libye, un lieu cher à mon cœur. Dans les trois, je me suis toujours sentie à la maison», confie d’une voix claire Corinne Sandoz, la nouvelle conservatrice des collections d’archéologie du Musée d’Yverdon.

«Un archéologue n’est pas un aventurier à la Indiana Jones, qui est d’ailleurs un pilleur de tombes!»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.