«Don Bertrand», le skieur de fond de Grens qui aime Genève et la raclette

PortraitMarié à une Péruvienne, le Vaudois Bertrand Würsch tient une agence de voyages à Huaraz, dans le nord du Pérou, au pied de la Cordillera Blanca. Il rêve d’un lodge de standing.

Image: ODILE MEYLAN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Sur le moment, on reste interloqué devant le poster géant du jet d’eau de Genève qui éclabousse le séjour de Bertrand Würsch. Une entrée en matière surprenante quand on a survolé l’Atlantique et avalé neuf heures de bus depuis Lima jusqu’à Huaraz, dans le nord du Pérou, pour croquer le portrait d’un bon Suisse, Vaudois de Grens, près de Nyon, à seulement 30 km de la Cité de Calvin.

Dans cet intérieur cosy à l’européenne, avec cuisine ouverte et lampes Ikea, la photo géante est à prendre pour ce qu’elle est: un clin d’œil à cette ville qu’il a bien connue dans sa première vie, celle d’ingénieur en informatique et de président du Club de ski nordique Stella Alpina Genève. L’homme est mordu de ski de fond et aime rappeler les exploits du Bellerin Daniel Hediger, celui qui le faisait vibrer et pousser plus fort sur ses bâtons quand il enchaînait les entraînements avec la sélection romande sur les pentes du Jura.

Sur la table, une raclette de fromage local est au menu. Bertrand Würsch aime en faire profiter ses hôtes d’outre-Atlantique. «Une fois, j’ai même bluffé deux Valaisans qui ont cru manger du Bagnes. Mais n’allez surtout pas dire aux Péruviens ce qu’on fait avec leur fromage!» plaisante-t-il. Son épouse Tania ne se fait pas prier. Pas plus que Diego, leur fils de 11 ans, qui en a délaissé son album Panini, et Louana, 8 ans, la petite danseuse de flamenco.

Un cœur «royo y blanco»

En Suisse, Bertrand Würsch profitait de la moindre occasion pour prendre un congé non payé et parcourir l’Amérique latine. Il y a eu l’année au Guatemala pour le compte d’une ONG, dans un centre de femmes. Et les périples au Pérou. À son troisième, il rencontre Tania, l’infirmière de formation de Huaraz.

Aujourd’hui, le cœur de Bertrand bat autant pour son pays d’origine que pour le Pérou, sa terre d’accueil depuis plus de neuf ans. Du reste, être Suisse à Huaraz prend un sens particulier. «La petite Suisse des Andes» est la meilleure des portes d’entrée à la Cordillera Blanca perchée à plus de 6000 m. Sa Casa de guias fut fondée par le Valaisan Camille Bournissen en 1978 pour former les guides locaux. «Ajouté au fait que j’ai une épouse péruvienne, cela a clairement facilité mon intégration», confirme le Vaudois de 46 ans que les locaux appellent Bertran (prononcez «Bertranne», à l’espagnole), Don Bertrand «ou même Alberto quand ils n’arrivent pas à prononcer», sourit-il.

La cote du passeport à croix blanche s’est même envolée début juin lorsque le Tribunal fédéral a autorisé la star de football Paolo Guerrero, capitaine de la sélection roya y blanca (tiens tiens, rouge et blanche), soupçonné de dopage par le Tribunal arbitral du sport basé à Lausanne, à prendre part au Mondial de foot en Russie.

La Casa de guias donne sur le Parque de Ginebra– parc de Genève. Une signalétique jaune bien connue sur nos sentiers pédestres rappelle que la Suiza est à 10 416 km. Bertrand Würsch a vue sur ladite place depuis le bureau de son agence ALPA-K Travel, qui propose des voyages dans tout le Pérou. Lui-même n’est pas guide, mais ses treks au départ de Huaraz ont la cote auprès d’une clientèle francophone. L’un des leaders français de randonnées en montagne l’a sur sa liste de partenaires. Le «Guide du Routard» ne l’oublie pas au moment de rafraîchir l’édition de son guide péruvien. «Je crois pouvoir dire que mon travail est respecté. Huaraz compte quelque 150 agences, dont certaines qui n’en ont que le nom. Le low cost ne m’intéresse pas.»

Lui, en bon Suisse, préfère la qualité, l’innovation. Pour preuve, le bateau gonflable avec lequel il emmène ses clients sur l’une des dizaines de lagunes turquoise perchées alentour. Il a un autre atout dans sa manche: Oscar, son guide péruvien au sourire omniprésent. «C’est mon assurance qualité. L’idole de mon fils. À tel point que quand je lui demande ce qu’il veut faire dans la vie, il répond sans hésiter: guide de trekking.»

Rentrer? «C’est LA question?»

Et dire que sa carrière d’agent de voyages a débuté avec son mariage! «Quand Tania m’a rejoint en Suisse, sa formation n’était pas reconnue. Nous avons opté pour un «visa fiançailles» qui exigeait que nous soyons mariés dans les six mois. Ce que nous avons fait, en Suisse d’abord, puis au Pérou, pour la famille de Tania qui n’avait pas les moyens de venir en Europe. Sauf que vingt-cinq Suisses ont suivi! Ils nous ont demandé de leur organiser un voyage à travers le pays. À la fin, ils nous ont conseillé en guise de boutade d’ouvrir une agence de voyages. On s’est dit: pourquoi pas!»

Bertrand et Tania ont aussi tenté l’expérience de l’hôtellerie en tenant l’hôtel ALPA-K Montañero durant huit ans. «Mais c’était trop, admet le Vaudois. La charge de travail, les exigences de la clientèle et la concurrence d’Airbnb ont eu raison de notre motivation.»

L’idée n’est pas morte pour autant. «Nous avons acheté un terrain près du hameau de Rivas Alto, sur les hauts de Huaraz. Au début, nous rêvions d’un lieu de week-end, avec verdure et au calme, loin du centre hyperactif, pour un barbecue entre amis. Puis, l’idée d’un lodge de standing a émergé, avec possibilité de randonnées dans les quebradas, les petites vallées latérales. Des Anglais se sont lancés avec succès, mais à des tarifs prohibitifs. Il y a une place à prendre. On a d’abord signé pour 800 m2, puis 1700.»

De la jolie musique d’avenir. Un avenir qui s’inscrit toujours plus au Pérou. Pour la vie? «C’est LA question, admet-il. Elle se pose dans le contexte des études des enfants. Ici, le système de formation est mauvais et nous aimerions qu’ils aient le choix de faire ce qu’ils veulent dans la vie. Mais actuellement, nous n’aurions pas les moyens de vivre en Suisse. Confier l’agence à une personne de confiance? Je connais des amis hollandais qui l’ont fait. Le problème, c’est moi. Pour l’instant, je m’éclate trop dans ce que je fais ici.» (TDG)

Créé: 16.07.2018, 08h51

Trajectoire

1972 Naissance à Morges le 6 janvier

1985 Fait de la compétition en ski nordique en équipe romande jusqu’en 1992

1995 Obtient son diplôme d’ingénieur à Yverdon

2002 L’un de ses congés sans paie l’amène à s’engager une année comme volontaire au Guatemala dans un centre pour femmes

2004 Devient président pendant quatre ans du Club de Ski nordique Stella Alpina Genève

2006 Mariage avec Tania, rencontrée lors de son troisième voyage à Huaraz quelques mois auparavant. L’union est quelque peu précipitée à la suite de la demande d’un «visa fiançailles» pour madame, dont la formation d’infirmière n’est pas reconnue en Suisse

2007 Naissance de Diego le 26 mars à Genève

2009 S’installe à Huaraz où il crée son agence de voyage ALPA-K Travel

2010 Naissance de Louana le 1er juillet à Huaraz

2015 Bertrand et Tania achètent un terrain dans les hauts de Huaraz pour y construire une maison de week-end. Après une expérience mitigée de huit ans dans l’hôtellerie, le couple finit par y rêver d’un lodge de bon standing servant de point de départ à des treks dans les alentours

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les Genevois disent oui à la RFFA
Plus...