Passer au contenu principal

Pandémie et retours en SuissePlus de 500 rapatriements Covid restent impayés

Berne a secouru près de 7300 personnes, bloquées aux quatre coins du monde, le printemps dernier. Il reste une ardoise d’un demi-million.

Pour les vols de rapatriement, la Confédération a notamment sollicité les services de compagnies helvétiques, comme Swiss, Edelweiss ou Helvetic Airways.
Pour les vols de rapatriement, la Confédération a notamment sollicité les services de compagnies helvétiques, comme Swiss, Edelweiss ou Helvetic Airways.
Keystone/Salvatore di Nofli

On n’avait jamais vu ça! «La plus grande opération de rapatriement de la Suisse de tous les temps», comme l’avait définie le responsable du Centre de crise du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), Hans-Peter Lenz. Il s’agissait, en priorité, de ramener à la maison des voyageurs domiciliés dans la patrie de Guillaume Tell. Ils se trouvaient bloqués aux quatre coins du monde, le printemps dernier, à cause du coronavirus.

La Confédération a ainsi affrété plus d’une trentaine de vols charters, entre mars et avril. Il lui en a coûté environ 10 millions de francs, à titre de préfinancement.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.