Passer au contenu principal

«Entreprises responsables»Pfister oublie de révéler sa double casquette

Fer de lance du «non» à l’initiative «Entreprises responsables», le président du PDC vient d’être élu à la tête des cimentiers suisses, mais ne l’a pas communiqué au parlement.

Gerhard Pfister est depuis le 11 septembre le président de cemsuisse, qui compte parmi ses membres l’entreprise Holcim.
Président du PDC
Gerhard Pfister est depuis le 11 septembre le président de cemsuisse, qui compte parmi ses membres l’entreprise Holcim.
keystone-sda.ch

S’il y a bien un parti qui se déchire sur l’initiative «Entreprises responsables», c’est le PDC. Dans ce combat qui divise comme rarement la gauche et ses arguments éthiques, et la droite et ses arguments économiques, le vote de l’électorat centriste sera décisif le 29 novembre.

Gerhard Pfister, lui, ne veut pas de ce texte. Le président du PDC est même un des fers de lance du non. Mais dans ses différentes interventions, il a toujours tu un élément: il est, depuis le 11 septembre, président de cemsuisse. La faîtière des cimentiers compte parmi ses membres Holcim. Or, le géant LafargeHolcim - dont le siège est à Rapperswil (SG) - est directement pointé du doigt par les initiants pour ses manquements en matière de protection de l’environnement.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.