Passer au contenu principal

AutricheQui veut acheter la Cadillac «favorite» d'Elvis?

L'une des voitures du chanteur mythique est à vendre au plus offrant.

Le véhicule avait été personnalisé et agrandi pour le chanteur.
Le véhicule avait été personnalisé et agrandi pour le chanteur.
Keystone

La maison d'enchères autrichienne Dorotheum a annoncé vendredi proposer prochainement à la vente la Cadillac de Ville Estate que le chanteur a conduite de 1972 jusqu'à sa mort en 1977.

Ce break doré était la voiture «favorite» du King, qui a effectué quelque 70'000 miles (112'000 km) à son bord, dont son dernier grand trajet entre Las Vegas et sa résidence de Graceland, peu avant sa mort, souligne le Dorotheum.

Construit en 1972, le véhicule avait été personnalisé et agrandi par l'aménageur American Sunroof Company, dans une version n'existant qu'à un seul autre exemplaire. Il dispose notamment d'une lecteur de bandes à huit pistes et est partiellement plaqué à l'or fin.

Fou de voitures et notamment de Cadillac qu'il achetait compulsivement pour en faire cadeau à ses proches, Elvis avait initialement offert cette gigantesque familiale à son manager, le «Colonel» Parker, mais celui-ci la lui avait rendue tant le chanteur devenu obèse la lui empruntait souvent, selon le Dorotheum.

La Cadillac, vendue par un collectionneur autrichien qui l'a acquise en 2016, est estimée de 100'000 à 200'000 euros (115'000 à 230'000 francs) par la maison d'enchères. La vente est programmée pour le 20 octobre à Salzbourg, dans l'ouest de l'Autriche.

Proposée régulièrement à la vente dans les années 1990 et 2000, elle n'avait alors pas trouvé preneur à plus de 75'000 dollars (75'000 francs), selon le site spécialisé canadien autofocus.ca.

AFP

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.