Trump donne à Kim l'envie de devenir avocate

PeopleTouchée par sa mission de bons offices menée auprès du président américain, Kim Kardashian étudie le droit pour devenir avocate.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La star américaine de téléréalité Kim Kardashian suit actuellement un stage au sein d'un cabinet d'avocats et prévoit de passer le barreau de Californie en 2022, a-t-elle déclaré dans une interview au magazine Vogue, publiée mercredi.

Agée de 38 ans et forte de 134 millions d'abonnés sur Instagram, elle a expliqué avoir été incitée à étudier le droit après avoir intercédé auprès de Donald Trump pour obtenir la grâce d'Alice Marie Johnson.

Cette femme de 63 ans était en prison depuis plus de 20 ans, après sa condamnation, en 1996, à la réclusion criminelle à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle, pour sa participation à un vaste trafic de stupéfiants dans la région de Memphis (Tennessee).

Une semaine après avoir reçu Kim Kardashian, le président américain avait gracié Alice Marie Johnson, début juin 2018.

«Je pourrai faire davantage»

Kim Kardashian raconte avoir été conviée, en une autre occasion, à la Maison Blanche pour participer à un groupe de travail sur le système des grâces et libertés conditionnelles.

«Je me suis dit que je voulais me battre pour les gens qui ont payé leur dette envers la société», a-t-elle expliqué à Jonathan Van Meter, qui l'a interrogé pour Vogue, dont elle fait la Une du numéro de mai. «Et si j'en sais plus, je pourrai faire davantage.»

Les études d'avocat sont normalement réservées aux étudiants titulaires de l'équivalent d'un Master (bachelor degree) aux Etats-Unis.

Or Kim Kardashian n'a jamais été diplômée de l'université californienne Pierce, où elle s'était inscrite à l'issue de ses études secondaires mais qu'elle a quittée prématurément.

Mais quelques Etats américains, dont la Californie, permettent d'étudier le droit au sein d'un cabinet d'avocats puis de passer le concours, après quatre années.

Kim Kardashian effectue donc son stage depuis l'an dernier dans un cabinet de San Francisco et ambitionne de passer le barreau en 2022.

En attendant, elle explique s'intéresser aux cas d'autres détenus qui demandent leur libération anticipée. (afp/nxp)

Créé: 10.04.2019, 22h24

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Maudet s'oppose au budget 2020
Plus...