Passer au contenu principal

Johnny balance, les stars réagissent

Plusieurs artistes et proches de stars égratignées par les propos virulents que le rocker tient dans son autobiographie ont réagi. Florilège.

Johnny Hallyday ne regrette aucun de ses propos: «Non, parce que ce sont des choses que je pense. Il était temps que je le fasse parce que j'ai frôlé la mort il y a quelques années. C'était resté au fond de moi. J'avais besoin de me libérer.»
Johnny Hallyday ne regrette aucun de ses propos: «Non, parce que ce sont des choses que je pense. Il était temps que je le fasse parce que j'ai frôlé la mort il y a quelques années. C'était resté au fond de moi. J'avais besoin de me libérer.»
AFP
La fille de l'impresario (qui chapeautait aussi Mireille Mathieu ici à l'image) a réagi: «Je trouve bien facile de salir la réputation de Johnny Stark, mort depuis 24 ans qui, par la force des choses, ne peut se défendre. Il est aisé de refaire l'histoire!», s'est insurgée Vincence. Elle-même attachée de presse de Johnny pendant plusieurs années, elle ajoute que le «supposé préjudice» n'était pas si important puisqu'à l'été 1973, près de 20 ans après les faits, le chanteur avait fait des pieds et des mains afin que son père s'occupe à nouveau de lui.
La fille de l'impresario (qui chapeautait aussi Mireille Mathieu ici à l'image) a réagi: «Je trouve bien facile de salir la réputation de Johnny Stark, mort depuis 24 ans qui, par la force des choses, ne peut se défendre. Il est aisé de refaire l'histoire!», s'est insurgée Vincence. Elle-même attachée de presse de Johnny pendant plusieurs années, elle ajoute que le «supposé préjudice» n'était pas si important puisqu'à l'été 1973, près de 20 ans après les faits, le chanteur avait fait des pieds et des mains afin que son père s'occupe à nouveau de lui.
AFP
Sardou a commenté laconiquement les propos incendiaires de son ancien ami: «Je veux bien que l'on fasse des commentaires sur les mémoires de La Rochefoucauld, mais ceux de Johnny, je m'en tape.» Il refuse toutefois d'entrer dans la polémique: «Il n'y a pas de quoi en faire une montagne.»
Sardou a commenté laconiquement les propos incendiaires de son ancien ami: «Je veux bien que l'on fasse des commentaires sur les mémoires de La Rochefoucauld, mais ceux de Johnny, je m'en tape.» Il refuse toutefois d'entrer dans la polémique: «Il n'y a pas de quoi en faire une montagne.»
AFP
Le fils du chanteur, Claude François Junior, a relativisé les propos de Johnny: «Si mon père avait été à la ramasse avec les nanas, ça se saurait ! (...) Reconnaître aujourd'hui que mon père est un mythe, c'est plutôt élégant.»
Le fils du chanteur, Claude François Junior, a relativisé les propos de Johnny: «Si mon père avait été à la ramasse avec les nanas, ça se saurait ! (...) Reconnaître aujourd'hui que mon père est un mythe, c'est plutôt élégant.»
AFP
L'actrice  de la série «Sous le soleil» a annoncé qu'elle allait saisir la justice. «Je répondrai par la voie légale, via mon avocat. C'est à dire que je vais l'attaquer en diffamation, tout simplement. Je suis mère de famille et il est hors de question qu'on puisse porter atteinte à mon image et à ma réputation.»
L'actrice de la série «Sous le soleil» a annoncé qu'elle allait saisir la justice. «Je répondrai par la voie légale, via mon avocat. C'est à dire que je vais l'attaquer en diffamation, tout simplement. Je suis mère de famille et il est hors de question qu'on puisse porter atteinte à mon image et à ma réputation.»
AFP
Jean-Claude Camus a résumé les propos de son ancien protégé: «Je pense qu'il en a pris plein la tête depuis beaucoup de mois. J'ai l'impression que Johnny a voulu cracher tout ce qu'il avait dans le ventre, dans la tête».
Jean-Claude Camus a résumé les propos de son ancien protégé: «Je pense qu'il en a pris plein la tête depuis beaucoup de mois. J'ai l'impression que Johnny a voulu cracher tout ce qu'il avait dans le ventre, dans la tête».
AFP
1 / 8

La légende du rock français, Johnny Hallyday, dont l'autobiographie «Dans mes yeux »est parue jeudi, en a profité pour régler ses comptes avec d'autres stars. Et il ne regrette aucun de ses propos: «Non, parce que ce sont des choses que je pense. Il était temps que je le fasse parce que j'ai frôlé la mort il y a quelques années. C'était resté au fond de moi. J'avais besoin de me libérer», a-t-il confié dans Le Parisien. Mais ces attaques virulentes ont fait réagir les personnalités incriminées. Extraits.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.