Nicolas Cage restitue un crâne de dinosaure volé

Etats-UnisL'acteur a accepté de rendre un crâne de dinosaure exporté illégalement de Mongolie et qu'il avait acheté aux enchères.

Nicolas Cage est un avide collectionneur et il aurait été en concurrence pour l'achat de ce crâne avec Leonardo Di Caprio.

Nicolas Cage est un avide collectionneur et il aurait été en concurrence pour l'achat de ce crâne avec Leonardo Di Caprio. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'acteur Nicolas Cage a accepté de restituer à la justice américaine un crâne de dinosaure vieux de plusieurs millions d'années, exporté illégalement de Mongolie, qu'il avait acheté aux enchères pour 276.000 dollars. L'annonce de cette restitution a d'abord été faite par le procureur de Manhattan Preet Bharara, sans mention du nom de l'acteur américain.

Mais son agent a confirmé mardi par courriel à l'AFP que c'était bien Nicolas Cage qui avait acheté ce crâne de tarbosaure bataar aux enchères en mars 2007, de la galerie I.M. Chait, basée à Beverly Hills (ouest). «Il avait reçu un certificat d'authenticité de la maison d'enchères», a précisé Alex Schack.

Les représentants de l'acteur avaient ensuite été contactés en 2014 par le département de la Sécurité intérieure qui les avait informés que, «sur la base d'une enquête de plusieurs années», le fossile avait été introduit illégalement aux Etats-Unis.

Cage a coopéré pleinement

L'acteur a «coopéré pleinement à l'enquête». Et quand les autorités ont conclu qu'il s'agissait effectivement d'un produit de contrebande, «il a accepté d'en transférer la propriété», a ajouté Mme Schack.

Nicolas Cage, Oscar du meilleur acteur pour «Leaving Las Vegas» en 1996, est un avide collectionneur et il aurait été en concurrence pour l'achat de ce crâne de dinosaure avec Leonardo Di Caprio, selon la presse américaine.

Les enchères de 2007 avaient été organisées à New York. Selon le procureur de Manhattan, le crâne était arrivé en 2006 en Floride (sud-est) en provenance du Japon, accompagné de documents de douane parlant simplement de «morceaux de pierre fossiles». Aucune charge n'a été retenue contre l'acteur ou la galerie.

La Mongolie considère comme propriété du gouvernement tous les fossiles retrouvés dans le désert de Gobi, et notamment dans la Formation (géologique) de Nemegt, et leur exportation est interdite.

Le tarbosaure bataar est originaire de cette Formation. Il vivait à l'époque du Crétacé supérieur, disparu il y a 65 millions d'année. Les premiers fossiles y avaient été découverts en 1946. On en connaît plus de 30 spécimens incluant une quinzaine de crânes. Les autorités new-yorkaises ont restitué ces dernières années plusieurs fossiles à la Mongolie, dont le squelette d'un tarbosaure bataar datant de 70 millions d'années.

Mesurant 2,43 mètres de haut et 7,31 m de long, le squelette avait été vendu aux enchères pour 1,05 million de dollars le 20 mai 2012 à New York. Mais il avait été saisi le mois suivant après intervention des autorités de Mongolie. Le squelette leur a été rendu en mai 2013 et l'importateur, basé en Floride, Eric Prokopi, a été condamné en juin 2014 à trois mois de prison.

(afp/nxp)

Créé: 22.12.2015, 21h29

Articles en relation

Un dinosaure à «voile dorsale» découvert en Espagne

Paléontologie Les ossements d'un dinosaure inconnu, doté d'une épine dorsale saillante en forme de voile, ont été retrouvés près de Barcelone. Plus...

Un T.Rex de 66 millions d'années débarque à Berlin

Allemagne Douze mètres de long, quatre de haut et une terrifiante mâchoire: un dinosaure baptisé Tristan a été présenté mercredi. Plus...

Le plus grand dinosaure de Suisse découvert en Argovie

Frick (AG) Le plus grand squelette de dinosaure retrouvé en Suisse a été découvert lors de fouilles à Frick (AG). Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Maudet s'oppose au budget 2020
Plus...