Booba parlera «business» à Harvard

Etats-UnisLe rapeur français devrait se rendre dans la célèbre université pour rencontrer des étudiants du programme d'affaires.

Booba, 39 ans, a produit 8 albums, lancé une marque de vêtements, une app et a créé son propre parfum, le tout en 20 ans de carrière.

Booba, 39 ans, a produit 8 albums, lancé une marque de vêtements, une app et a créé son propre parfum, le tout en 20 ans de carrière. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Club francophone de la prestigieuse «Harvard Business School», près de Boston aux Etats-Unis, devrait recevoir la visite du rappeur Booba en septembre prochain.

L'artiste de 39 ans, que rien ne prédestinait à un succès international, parlera aux étudiants de son parcours atypique et de son sens du marketing, rapporte le site Street Press. En plus de ses nombreux albums, Booba a lancé, entre autres, une marque de vêtements et de parfum (Ünkut) et une application radio (OKLM).

De son vrai nom Élie Yaffa, le rappeur et styliste originaire de la banlieue parisienne n'est pas le premier à partager son expérience avec les élèves francophones du programme: au début du mois, le producteur français Kader Aoun (qui chapeaute notamment la carrière de la star du web «Norman»), a fait le déplacement pour s'adresser à une quinzaine d'élèves.

«Pour que ça ouvre des portes à d’autres»

Ces interventions bénévoles à Harvard ont été organisées à l'initiative du jeune consultant en marketing Samir Nuntucket. Ce dernier tente de mettre en avant les succès commerciaux des femmes et hommes issus des quartiers populaires français. C'est lui qui a eu l'idée d'associer à cette démarche la plus célèbre université américaine.

«Le but, c’est de mettre en avant des personnalités médiatiques qui ont accompli des choses dans le monde de l’entreprise, pour qu’ensuite ça ouvre des portes à d’autres entrepreneurs moins connus», confie-t-il à Street Press. (che/nxp)

Créé: 25.04.2016, 21h06

Articles en relation

Pour ses 40 ans, le rap ne fait plus si mâle

Hip-hop Des fêtes spontanées de 1973 au business de Booba, le genre a essaimé jusque dans la pop. Retour sur une histoire agitée Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les grands partis désemparés
Plus...