L'artiste Milo Moiré agressée dans un club

AllemagneLa Suissesse, connue pour s'exhiber nue, a été harcelée puis jetée violemment hors d'une boîte de Düsseldorf. Elle a fini à l'hôpital.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Une fête a mal tourné pour Milo Moiré en Allemagne. En effet, l'artiste suisse a été agressée et blessée dans un club de Düsseldorf dans la nuit de dimanche à lundi, rapportent mardi le Blick et 20 Minuten.

La jeune femme a été expulsée violemment du Chateau Rikx, à la suite de plaintes de quelques clients dérangés par sa présence, explique 20 Minuten. Elle a été si grièvement touchée à la main qu'elle a dû être transportée en ambulance à l'hôpital le plus proche, selon le Blick. Elle aurait été blessée par des débris de verre.

On ne sait pas vraiment ce qu'il s'est passé dans le club. Selon le Blick, une équipe de handball faisait la fête et l'un de ses membres l'aurait touchée de façon inappropriée. C'est le patron de club et des membres de la sécurité qui auraient ensuite jeté dehors la jeune femme (qui était habillée) sans ménagement et sans explication.

Milo Moiré, citée par les deux quotidiens, a expliqué qu'elle avait été harcelée sexuellement par un homme ivre. Elle voulait juste faire la fête et danser mais un homme ivre dans le club s'est montré incorrect, selon elle. «Il essayait sans arrêt de me saisir sous la jupe et a pressé violemment ma tête avec ses deux mains contre son entrejambe», raconte-t-elle. «Je me suis défendue et lui ai demandé de garder ses distances», précise-t-elle encore. Elle a indiqué avoir déposé plainte pour discrimination, agression et harcèlement sexuel.

«Je voudrais juste conseiller à toutes les femmes qui veulent aller dans cet établissement d'y aller vêtue d'un immense préservatif. Car on n'y prend absolument pas en considération la sécurité et la protection des clients», a-t-elle encore souligné.

(nxp)

Créé: 06.06.2017, 10h26

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.