Alain Delon et Patrick Bruel, étoiles dans le ciel du Bal du Printemps

Halle SécheronLa seizième édition a réuni plus de 530 invités autour de la recherche en paraplégie

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il y avait quelque chose de surréaliste dans cette scène! Dans un scénario faussement improvisé, Patrick Bruel invitait son ami, François-Henry Bennahmias, CEO de la marque Audemars Piguet, à le rejoindre à ses côtés. La star française venait de faire fondre le cœur de sa «chorale», exclusivement féminine, en extase à ses pieds. Optant pour un concert acoustique. Distillant ses tubes — de Casser la voix à Place des Grands Hommes, en passant par son Café des Délices — avec une chaleur authentique. Afin d’apporter sa contribution à la recherche en paraplégie, et du même coup doper un peu plus la somme de 100 000 francs récoltés lors de la vente aux enchères, il a fini par proposer sa montre au plus offrant. Et François-Henry Bennahmias de s’improviser commissaire-priseur, d’ajouter un deuxième garde-temps dans le panier et de récolter, sur le coup de minuit, 52 000 francs supplémentaires… Elle n’est pas belle, la vie!

Pour sa seizième édition, le Bal du Printemps a emmené ses 532 invités au milieu des étoiles. Avec une vue imprenable sur la planète Terre. On y a croisé un astronaute égaré et trois bibendums géants qui se sont livré à un étrange ballet. Il y avait aussi les fidèles de la cause, ceux qui répondent présent chaque année lorsqu’il s’agit de se mobiliser pour la fondation IRP: Marc Ristori, Nicoletta, la délicieuse Sarah Marshall, Grace de Capitani, Fanny Leeb, Claudio Lemmi… Président du Bal du Printemps, Philippe Boissonnas a même convié un vrai cosmonaute, Michael Lopez Alegria. Un homme qui est resté 257 jours, 22 heures et 46 minutes dans l’espace. Record à battre!

C’est pourtant Alain Delon qui a monopolisé tous les regards dès son entrée à la Halle Sécheron. Le comédien n’avait plus honoré le Bal du Printemps de sa présence depuis 2008. Souriant, charmeur, il s’est prêté volontiers au petit jeu du photocall. Avant d’accompagner Erika Wanner, fondatrice de l’événement, et Mauro Poggia, conseiller d’Etat, à leur table. Il était écrit que cette soirée sous les étoiles ne serait pas comme les autres.   (TDG)

Créé: 22.03.2014, 20h38

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Grève des jeunes pour le climat
Plus...