Patrick Poivre d’Arvor se porte candidat à l’Académie française

LETTRES L’ex-présentateur brigue le siège laissé vide par Jean-Pierre Rémy. Ce dernier n’avait pas pu se voir repourvu en 2011. Aucun candidat ne paraissait solide.

Patrick Poivre d’Arvor vise cette fois très haut.

Patrick Poivre d’Arvor vise cette fois très haut. Image: Philippe Dutoit

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le journaliste français Patrick Poivre d’Arvor est officiellement candidat à l’Académie française. «L’Académie française, dans sa séance du 15 mars 2012, a enregistré les candidatures de MM. Michel Carassou, Olivier Mathieu, Patrick Poivre d’Arvor au fauteuil de Pierre-Jean Rémy (fauteuil 40)», a-t-elle annoncé dans un bref communiqué.

L’élection du successeur de l’écrivain et diplomate Rémy se déroulera le 26 avril. Un premier scrutin s’est produit lieu le 8 décembre 2011, mais aucun candidat n’avait été élu, faute de majorité, à l’issue de trois tours. C’est la première fois que l’ex-présentateur vedette du journal de TF1, âgé de 64?ans, brigue un fauteuil à l’Académie française. Personnalité connue et auteur d’une cinquantaine de livres, PPDA a une réputation écornée qui pourrait effrayer les immortels.

Quelques casseroles

Il y a un an, il a été accusé de plagiat dans sa biographie «Hemingway, la vie jusqu’à l’excès». Il a également comparu l’an dernier pour «contrefaçon», cette fois pour son roman «Fragments d’une femme perdue». En 1991, il avait annoncé la diffusion d’une interview de Fidel Castro en tête à tête. Mais très vite, le magazine «Télérama» avait révélé qu’il s’agissait d’un montage, le chef d’Etat s’exprimant en fait lors d’une conférence de presse.

A part cela, les romans de PPDA ne font pas l’unanimité… Ni sur celui de l’inspiration. Ni sur celui du style.

(TDG)

Créé: 16.03.2012, 10h34

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Grève: la crudité de certains slogans a choqué
Plus...