Patrick Bruel s'insurge contre la taxation à 75%

Proposition du PS«Là, ça devient limite confiscatoire et spoliateur» a déclaré l'acteur et chanteur Patrick Bruel jeudi sur RTL au sujet de la taxation à 75% des revenus annuels supérieurs à 1 million d’euros de François Hollande.

«Ce n’est pas honteux de faire fortune» a fait valoir Patrick Bruel jeudi matin sur RTL.

«Ce n’est pas honteux de faire fortune» a fait valoir Patrick Bruel jeudi matin sur RTL. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La proposition de François Hollande, candidat PS à la présidentielle, de taxer à 75% les revenus annuels supérieurs à 1 million d’euros est "limite confiscatoire et spoliateur", a estimé jeudi le chanteur et acteur Patrick Bruel au micro de RTL.

Le candidat PS a réagi depuis Narbonne lors d’un rassemblement brocardant "certains qui touchent des millions d’euros" et qu’il entend "pleurnicher".

"Je suis très content de participer à une solidarité, très content de reverser une grande partie de ce que je gagne. Là, ça atteint des proportions où ça devient limite confiscatoire et spoliateur", affirme l’interprète de "Casser la voix" et "Qui a le droit".

"Les gens qui ont de l’argent sont aussi des gens qui génèrent du travail, de l’emploi, qui génèrent des richesses et qui font tourner aussi une économie", ajoute-t-il.

"Ce n’est pas honteux de faire fortune, ce n’est pas honteux à partir du moment où on redistribue, et on redistribue beaucoup, parce que ne serait-ce que 50% de ce que vous gagnez c’est déjà énorme", a fait valoir Patrick Bruel.

Djamel aussi

Dans l’hebdomadaire Les Inrockuptibles, le comédien Jamel Debbouze qualifie pour sa part de "ridicule" cette proposition du candidat socialiste tout en appelant cependant à voter François Hollande, "directement au premier tour".

Lors d’un rassemblement en plein air à Narbonne, M. Hollande a brocardé ces vedettes. "Je les entends pleurnicher certains qui touchent des millions d’euros mais qu’est-ce que nous allons faire, nous sommes condamnés à l’exil. Et comment ils font ceux qui sont au Smic, ils partent aussi, ils vont en Belgique ils vont en Suisse?!", a-t-il lancé. (afp/nxp)

Créé: 05.04.2012, 16h05

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.