Passer au contenu principal

Star de la télévision françaisePatrick Poivre d’Arvor est visé par une enquête pour viols

L’ancien présentateur vedette du Journal de 20h de TF1 est accusé par une écrivaine de lui avoir imposé un rapport sexuel et une fellation. «PPDA» récuse ces accusations «absurdes et mensongères», a déclaré son avocat.

Le rapport non consenti se serait déroulé en 2004 dans le bureau de Patrick Poivre d’Arvor à l’issue d’un journal télévisé.
Le rapport non consenti se serait déroulé en 2004 dans le bureau de Patrick Poivre d’Arvor à l’issue d’un journal télévisé.
AFP

Une enquête pour viols a été ouverte contre Patrick Poivre d’Arvor, ancien présentateur vedette du principal journal de la télévision française, après la plainte d’une femme, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

Selon le quotidien «Le Parisien», qui a révélé l’affaire, la plainte émane d’une écrivaine, Florence Porcel, qui reproche au journaliste et romancier de 73 ans un rapport sexuel non consenti en 2004, et de lui avoir imposé une fellation en 2009.

Début janvier, Florence Porcel a publié un roman racontant l’histoire «inspirée d’un épisode de sa vie» dans laquelle une jeune femme est violée par un «monstre sacré du cinéma français».
Début janvier, Florence Porcel a publié un roman racontant l’histoire «inspirée d’un épisode de sa vie» dans laquelle une jeune femme est violée par un «monstre sacré du cinéma français».
AFP

Les faits de 2004 se seraient déroulés dans son bureau de la chaîne de télévision privée TF1 à l’issue d’un journal télévisé et ceux de 2009 au siège de la société de production A Prime Group, selon «Le Parisien». Patrick Poivre d’Arvor, star du petit écran en France où il est surnommé «PPDA», «récuse fermement» ces accusations «absurdes et mensongères» a déclaré son avocat, Me François Binet.

Patrick Poivre d’Arvor est «révolté par la manière dont on cherche à l’instrumentaliser pour assurer la promotion d’un roman», a poursuivi l’avocat dans un communiqué à l’AFP, précisant que l’ancien présentateur était prêt à être entendu par les enquêteurs, et comptait déposer plainte pour «dénonciation calomnieuse» contre Florence Porcel. Selon le parquet, l’enquête «en est à ses tout débuts».

Pas encore entendue

La plaignante n’a pas encore été entendue par la police, a précisé à l’AFP une source proche du dossier. Autrice et comédienne, Florence Porcel, 37 ans, s’est notamment fait connaître grâce à sa chaîne YouTube spécialisée en astronomie, «La folle histoire de l’Univers».

Début janvier, elle a publié un roman «Pandorini» (Éditions JC Lattès) racontant l’histoire «inspirée d’un épisode de sa vie» dans laquelle une jeune femme est violée par un «monstre sacré du cinéma français» qui la tient sous son emprise.

À TF1 pendant 21 ans

Patrick Poivre d’Arvor, présentateur du journal télévisé de la chaîne publique Antenne 2 de 1976 à 1983, puis de celui de TF1 de 1987 à 2008, animait jusqu’en janvier dernier une émission littéraire pour CNews avant que la chaîne d’information en continu décide de l’arrêter. Il est également l’auteur d’une soixantaine d’ouvrages.

Depuis le début de l’année, les accusations de viol ou d’agression sexuelle concernant des personnalités du monde de la culture ou de la politique se succèdent en France, entraînant l’ouverture d’enquêtes judiciaires.

AFP

24 commentaires
    deardre.

    Pourquoi maintenant vont plaider les féministes de fond?

    Avant-hier encore le harcèlement et surtout l'agression sexuelle n'était pas considérée comme un crime ; c'était une quasi caractéristique du fonctionnement masculin depuis des millénaires, admise en tant que telle et même valorisée. Comme l'appareil judiciaire économique et politique était surtout dirigé par de hommes c'était considéré comme un acte, sinon sans gravité, du moins peu important.

    Les choses ont changé.