Passer au contenu principal

Hockey sur glacePat Emond est content: Ge/Servette poursuit sa bonne préparation

Les Grenats, qui ont battu les Brûleurs de Loups de Grenoble jeudi et vont affronter Fribourg-Gottéron samedi aux Vernets, doivent se méfier de bien gérer leur forme avant la reprise du championnat. Il y a encore trois semaines à attendre.

Les Aigles semblent déjà bien affûtés.
Les Aigles semblent déjà bien affûtés.
Pierre Maillard

Même s’il a manqué, ce printemps, la cerise sur le gâteau, des play-off qui promettaient de belles surprises, Pat Emond est un homme heureux, voire comblé. Son équipe de Ge/Servette, qui lui avait procuré déjà beaucoup de bonheur et d’émotions la saison dernière, lui plaît tout autant alors que les matches de préparation continuent de s’enchaîner.

Tandis que les Aigles ont battu jeudi après-midi les Brûleurs de loups de Grenoble aux Vernets (6-3), le coach se montre déjà bien satisfait de ce qu’il a vu jusque-là; notamment la partie face à Zoug vendredi dernier ponctuée par un beau succès contre un adversaire plus coriace (5-4).

«Nous devons nous méfier de ne pas trop surcharger les joueurs et nous adapter»

Pat emond, coach de Ge/servette

«Avec la situation qu’on connaît tous, la planification des entraînements et des rencontres est plus compliquée à gérer, estime le Québécois. Alors que nous entamons la sixième semaine de préparation, nous devons nous méfier de ne pas trop surcharger les joueurs et nous adapter. Il reste encore près d’un mois avant le 2 octobre. À nous d’ouvrir l’oeil et d’être à l’écoute de certains afin de garder un bon niveau d’intensité pour chacun tout en montant crescendo jusqu’à la reprise.»

Pat Emond doiot se montrer attentif avec ses joueurs pour ne pas trop les surcharger.
Pat Emond doiot se montrer attentif avec ses joueurs pour ne pas trop les surcharger.
Pierre Maillard

Que ce soit le préparateur physique Gaétan Brouillard, Jan Cadieux, Louis Matte et Pat Emond, tout le staff tire à la même corde. «Nous effectuons un tournus durant les matches pour que tout le monde puisse bien récupérer, renchérit le coach. Il y a quelques petits bobos, mais tout leffectif devrait être prêt pour le début de la saison.» Opéré cet été à une épaule, Simon Le Coultre est même en avance sur sa convalescence.

«Les gars, dont les trois quarts sont restés à Genève, ont travaillé très fort cet été.»

Pat Emond, coach de Ge/Servette

La saison s’étant arrêtée en queue de poisson avant les play-off, Pat Emond a récupéré un groupe déjà bien affûté et motivé. «Les gars, dont les trois quarts sont restés à Genève, ont travaillé très fort cet été, faisant preuve de professionnalisme, se félicite le Québécois. Avec le staff, on est content de la tournure des événements.»

Après avoir livré un bon match il y a une semaine face à Zoug et battu Grenoble jeudi, les Servettiens vont encore jouer samedi contre Fribourg-Gottéron (à 18 h) aux Vernets. «Peu importe le résultat et le nom de ladversaire durant la préparation, l’important est que les joueurs appliquent bien ce que nous sommes en train de mettre en place, renchérit Pat Emond. Maintenant, quand il y a une victoire, qui plus est lorsqu’il y a une bonne résistance, c’est assez plaisant.»

En attendant la reprise du championnat, le 2 octobre aux Vernets contre Davos, les matches amicaux vont aussi permettre aux coaches de tester des jeunes qui cherchent à faire leur place dans un contingent où il y a déjà pléthore de bons éléments