Passer au contenu principal

SuissePas de répit pour les nuitées hôtelières en novembre

L’absence des touristes étrangers n’a pas pu être compensée en novembre par les hôtes suisses. L’année 2020 s’annonce comme historiquement faible pour le secteur hôtelier.

La pandémie de coronavirus met le secteur hôtelier au supplice.
La pandémie de coronavirus met le secteur hôtelier au supplice.
AFP

L’hôtellerie a connu un mois de novembre à nouveau catastrophique avec l’absence des touristes étrangers tenus à distance par la pandémie de coronavirus. Les nuitées ont plongé de 57,3% en un an à 890’000 unités durant le mois sous revue, a indiqué l'Office fédéral de la statistique (OFS) dans un communiqué vendredi.

Les visiteurs étrangers ont représenté un peu moins de 187’000 nuitées, ce qui représente une chute de 82,8% par rapport à novembre 2019. Les touristes suisses n’ont pas pu compenser la différence avec une baisse 30% des nuitées à près de 704’000.

Entre janvier à novembre, la branche hôtelière a accusé un recul de 40% de nuitées à 22,1 millions. Les nuitées représentées par les visiteurs étrangers ont plongé de 64,8% à 7,1 millions tandis que celles des hôtes suisses ont baissé de 9,8% à près de 15,0 millions d’unités.