Passer au contenu principal

Justice vaudoisePas de procès pour Jean-Pierre Fanguin

La star des réseaux sociaux a finalement accepté sa condamnation par un procureur, s’évitant la comparution devant un juge de police prévue mercredi. Il se prépare à affronter une accusation autrement plus grave.

Jean-Pierre Fanguin, dans une capture d’écran d’une de ses vidéos.
Jean-Pierre Fanguin, dans une capture d’écran d’une de ses vidéos.
DR

Jean-Pierre Fanguin aurait dû se retrouver mercredi devant le Tribunal de police du Nord vaudois, accusé de violation simple des règles de la circulation, conduite sans autorisation et usage abusif de permis et de plaques. Finalement il n’en sera rien. Il a accepté la sentence prononcée par le procureur Gabriel Moret, afin de ne pas s’exposer à ce procès.

La figure des réseaux sociaux valide ainsi sa condamnation à 150 jours-amende à 30 francs (avec sursis de 3 ans) et à une amende de 900 francs.

Les vidéos qui l’ont fait connaître lui valent ces sanctions: le résident de Bretigny-sur-Morrens y était filmé roulant sans permis valable dans des voitures portant des plaques d’immatriculation ne leur correspondant pas. Des séquences où il vante l’argent facile avant de démarrer en trombe sans boucler sa ceinture, brisant une coupe de champagne sur la chaussée, manquant de peu des cyclistes.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.