Passer au contenu principal

Deuxième vague de Covid-19Pas de confinement mais une vie sociale en veilleuse

Genève serre la vis pour tenter de freiner la pandémie. Les sports collectifs sont interdits, les bars et les restaurants doivent fermer à 23h. Une «catastrophe» pour les gérants.

Vidéo: Georges Cabrera

Après plusieurs conférences de presse pour sonner l’alarme et en appeler à la responsabilité individuelle, le Conseil d’État a finalement donné un tour de vis concret vendredi. Il a annoncé de nouvelles mesures pour tenter de freiner la pandémie de Covid-19, emboîtant le pas aux autres cantons romands. Les restrictions entrent en vigueur dimanche à minuit jusqu’au 30 novembre au moins.

«Face à une crise de cette ampleur, le gouvernement est obligé de prendre des mesures difficiles pour casser la courbe exponentielle», justifie la présidente du Conseil d’État, Anne Emery-Torracinta. Et pour éviter, ajoute son collègue Thierry Apothéloz, «de devoir fêter Noël par vidéoconférence»…

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.