Passer au contenu principal

Tourisme et crise sanitairePari réussi pour combler les touristes suisses

Dans les Alpes vaudoises, les stations ont redoublé d’efforts pour attirer les touristes suisses. Une stratégie qui semble porter ses fruits malgré un avenir incertain.

La buvette du village d'Aï, au pied de la Berneuse, est ouverte pour la première fois en été.
La buvette du village d'Aï, au pied de la Berneuse, est ouverte pour la première fois en été.
Chantal Dervey
En raison du Covid 19, la salle à manger du restaurant tournant, le Kuklos à Leysin, est partagée en deux. Un premier service dessert la moitié de la salle avec les serviettes roses, puis un deuxième service dessert l'autre moitié de salle, indiquée par des serviettes bleues.
En raison du Covid 19, la salle à manger du restaurant tournant, le Kuklos à Leysin, est partagée en deux. Un premier service dessert la moitié de la salle avec les serviettes roses, puis un deuxième service dessert l'autre moitié de salle, indiquée par des serviettes bleues.
Chantal Dervey
Nicolas Gonclaves s’occupe du service à la buvette d’Aï. Il est l’un des seize saisonniers ayant gardé leurs emplois cette année dans les restaurants d’alpage de Leysin. Deux de ses collègues n’ont pas vu leurs contrats renouvelés en raison du COVID-19.
Nicolas Gonclaves s’occupe du service à la buvette d’Aï. Il est l’un des seize saisonniers ayant gardé leurs emplois cette année dans les restaurants d’alpage de Leysin. Deux de ses collègues n’ont pas vu leurs contrats renouvelés en raison du COVID-19.
Chantal Dervey
1 / 4

«Tout le monde a fait un effort pour proposer des solutions originales! La pandémie nous a permis de mettre en place de nouveaux projets beaucoup plus rapidement», lance Jean-Marc Udriot, directeur des remontées mécaniques de Leysin-Col des Mosses-La Lécherette. Cet été, les stations de la région n’avaient effectivement pas le choix: il a fallu multiplier les offres originales pour se démarquer et attirer les touristes, mais surtout pour éviter d’aggraver les pertes subies pendant le semi-confinement.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.