Passer au contenu principal

Pas de vainqueur dans le derbyParfaitement préparé, Nyon tient tête à Yverdon

Yverdon Sport a perdu ses premiers points de l’exercice! La faute à un Stade Nyonnais exemplaire, qui peut même s’en vouloir de ne pas avoir fait la différence en fin de match (1-1).

Anthony Baron et les Nyonnais ont livré une prestation à la hauteur des attentes, mercredi à Colovray.
Anthony Baron et les Nyonnais ont livré une prestation à la hauteur des attentes, mercredi à Colovray.
Jean-Luc Auboeuf

Jean-Michel Aeby a passé dix minutes, pas une de plus, dans le vestiaire à la mi-temps. Le temps pour l’entraîneur d’Yverdon Sport de dire, sans doute, tout ce qui lui avait déplu dans la première période de ses protégés. En un mot comme en cent, YS s’est fait éteindre durant 45 minutes par un Stade Nyonnais parfaitement préparé. Ce qui, forcément, a participé à agacer son coach, qui n’a pas traîné pour faire passer son message. Deux minutes plus tard, ses joueurs faisaient déjà leur retour sur la pelouse de Colovray. Infiniment plus décidés à aller chercher une septième victoire en autant de match.

Avant d’aller plus loin, il faut donner du crédit, beaucoup de crédit, à la performance nyonnaise. Un pressing efficace lorsqu’il était mis en place, un bloc défensif très dense, un sens de la rupture bien maîtrisé: les Jaune et Noir avaient vu juste en misant sur des qualités qui ont gêné des Yverdonnois réputés imperturbables. Le leader avait trouvé le chemin des filets à 24 reprises jusqu’ici? Avant le thé mercredi, ils ne se sont procurés qu’une seule véritable occasion. La preuve que Anthony Braizat savait comment s’y prendre pour mettre à mal ses anciennes couleurs et a su faire passer son message.

D’ailleurs, le plus gros problème nyonnais cette saison se trouvait dans son manque de réalisme. Mercredi, les Stadistes ont pris l’avantage sur leur première opportunité: un penalty obtenu par Jordi Nsiala et transformé par l’habile Adler Da Silva (9e).

Sergio Cortelezzi, déjà huit buts

Forcément, on a cru que les Stadistes avaient laissé passer leur chance lorsque Sergio Cortelezzi a remis les compteurs à égalité (52e). Le schéma est connu: Yverdon rencontre parfois des soucis au démarrage, mais une fois la machine lancée, elle est inarrêtable. Un mot sur le huitième but de l’exercice de l’Uruguayen? La grande classe, tout simplement. Le buteur s’est joué «au physique» de son cerbère avant même de recevoir le ballon, avant de réaliser un enchaînement en quatre touches de balles cinq étoiles, conclu par une frappe enroulée parfaite. L’homme tient vraiment une toute grande forme depuis la reprise.

Sauf que sa réussite n’a cette fois si pas suffi au bonheur d’Yverdonnois étrangement maladroits, qui se sont tout de même créé une immense occasion de prendre les trois points. Sur ce coup-là, Allan Eleouet s’est complètement égaré. Seul à la réception d’un centre d’Hugo Fargues, l’ailier a réussi à placer le cuir au-dessus de la latte. Les Nyonnais? Ils peuvent aussi s’en vouloir. Astor Kilezi et Quentin Guyon ont un peu paniqué au moment d’aller affronter seul Kevin Martin, qui est à chaque fois ressorti vainqueur de son duel.

Pour la première fois, cela n’a pas été le cas de son équipe, contrainte au match nul. La faute à un très vaillant Stade Nyonnais, qui pestera encore d’avoir manqué gros en fin de rencontre. Et de ne pas avoir comblé l’un de ses dix points de retard sur son rival.

Stade Nyonnais - Yverdon Sport 1-1 (1-0)

Colovray, 300 spectateurs. Arbitre: Filipe Morais.

Buts: 8e Da Silva, pen. 1-0; 52e Cortelezzi 1-1.

Nyon: Brenet; Pos (56e Portelinha), Kadima, Baron, Vumbi; Ombala, Guyon, Maroufi, Da Silva; Bega (65e Escorza), Nsiala (65e Kilezi, 80e Caslei). Entraîneur: Anthony Braizat.

Yverdon: Martin; Danner, Sejmenovic, Le Neün, Le Pogam; Lusuena (80e Nioby), Kabacalman (72e Tokam); Eleouet (72e Morelli), Fargues, Ninte (62e Mobulu); Cortelezzi (80e Bunjaku). Entraîneur: Jean-Michel Aeby.

Avertissements: Pos (3e, antijeu), Kabacalman (54e, antijeu), Ombala (63e, jeu dur), Vumbi (90e, antijeu), Ombala (92e, jeu dur).

Expulsion: Ombala (92e, deuxième avertissements).

1 commentaire
    N B

    24H/Tamedia: pas de moyen pour un photographe à Colovray?

    Photo de la saison dernière, anciens maillots (les deux équipes), légende uniquement sur les Nyonnais, merci pour Hugo Fargues, d'YS...

    (flash)