Passer au contenu principal

Plaisanterie de mauvais goûtPare-brise cassé à cause d’une bombe à eau

Trois jeunes adultes ont été interpellés à Vésenaz pour une mauvaise plaisanterie qui aurait pu très mal finir.

La conductrice a déposé une plainte pour dommage à la propriété et lésions corporelles. (Photo d'illustration)
La conductrice a déposé une plainte pour dommage à la propriété et lésions corporelles. (Photo d'illustration)
Police cantonale de Genève

Une automobiliste a eu une grosse frayeur la nuit de dimanche à lundi en traversant Vésenaz. Vers 1 h 30 du matin, elle roule en direction d’Hermance sur la route de Thonon. À la hauteur de la Coop, un violent impact se produit sur son pare-brise, qui vole en éclats. La conductrice s’arrête et sort de son véhicule. C’est là qu’elle reçoit un projectile sur le visage. Sonnée, elle se retrouve toute mouillée.

Arrivés sur place, les gendarmes trouvent plusieurs sachets de cani-crottes percés. «Ils entendent alors du bruit sur le toit du parking de la Coop et engagent le chien de service», raconte le porte-parole de la police cantonale genevoise, Alexandre Brahier. Au bord du toit, ils découvrent une vingtaine de cani-crottes vides. Pendant qu’ils sont en train de faire des prélèvements pour les buts de l’enquête, ils aperçoivent trois jeunes hommes qui les observent de loin. «Quand les agents s’approchent d’eux, ils partent en courant», poursuit le porte-parole. Le chien se lance à leur poursuite et les retrouve finalement cachés dans une descente d’escaliers. Dans le sac à dos de l’un d’eux se trouve un cani-crotte rempli d’eau.

Les jeunes hommes ont été mis à la disposition du Ministère public. La conductrice, qui a subi un traumatisme crânien, porte plainte pour dommages à la propriété et lésions corporelles.

7 commentaires
    legitan

    mot de rire un traumatisme crâniens elle a pas taper le pare brise quand même elle divague