Passer au contenu principal

Au temps du CovidOnze conseils de survie psychique pour affronter la crise

Entre la météo maussade et les restrictions liées à la pandémie, il y a de quoi avoir le moral en berne. Des spécialistes livrent leurs pistes.

Les restrictions actuelles, l’incertitude, les conséquences économiques de la crise et la météo peuvent affecter la santé mentale.
Les restrictions actuelles, l’incertitude, les conséquences économiques de la crise et la météo peuvent affecter la santé mentale.
AFP

Selon l’étude Swiss Corona Stress Study, 3% de la population présentait des symptômes dépressifs sévères avant la crise du Covid. L’an dernier, cette proportion est passée à 9% durant le confinement du printemps, à 12% pendant l’assouplissement en mai et à 18% en novembre. Les personnes les plus à risque sont les 14-24 ans et celles qui ont subi des pertes financières. Les Romands sont davantage concernés.

De nombreux experts appellent nos autorités à prendre cette situation au sérieux. C’est le cas de Paco Prada, psychiatre aux Hôpitaux universitaires de Genève: «Toute notre société a été ébranlée. En nous préoccupant de l’état psychique de ses membres, nous préparons la suite. Aller bien ne tombe pas du ciel: cela nécessite beaucoup de travail!»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.