Passer au contenu principal

Coronavirus ONU et Unitaid: achat de dexaméthasone pour les pays pauvres

L’OMS avait récemment appelé à étendre la production de ce stéroïde qui réduirait la mortalité dans les cas les plus graves de Covid-19.

La dexaméthasone est le seul médicament qui semble efficace pour réduire la mortalité dans les cas les plus graves de Covid-19.
La dexaméthasone est le seul médicament qui semble efficace pour réduire la mortalité dans les cas les plus graves de Covid-19.
AFP

Jusqu’à 4,5 millions de patients devraient avoir besoin de dexaméthasone face au Covid dans les pays pauvres et à revenus intermédiaires. L’ONU et Unitaid ont annoncé vendredi à Genève un premier achat de ce stéroïde pour garantir l’accès de ces personnes au médicament.

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) et l’organisation d’achat de médicaments ont collaboré avec d’autres partenaires de l’Accélérateur d’accès aux instruments contre le Covid. Ce mécanisme, lancé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le président français Emmanuel Macron ou encore celle de la Commission européenne Ursula von der Leyen pour garantir un accès équitable aux futurs vaccins et médicaments contre la pandémie, a besoin de plus de 31 milliards de dollars.

La dexaméthasone est le seul médicament qui semble efficace jusqu’à présent pour réduire la mortalité dans les cas les plus graves de Covid, seuls patients auxquels elle doit être administrée. Le directeur général de l’OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus avait récemment appelé les acteurs à étendre la production de ce stéroïde.

«Éviter les pénuries»

Pour les pays pauvres et à revenus intermédiaires, un financement à parts égales a été engagé par l'UNICEF et Unitaid. Des fonds additionnels devraient venir de promesses de dons auprès de l’accélérateur contre le Covid et contribueront à alimenter davantage encore les stocks.

Cet achat va permettre d’«éviter les pénuries» dans ces zones en raison de la demande dans d’autres régions du monde, estime le directeur exécutif provisoire d’Unitaid Philippe Duneton. L’OMS devrait publier dans les prochaines semaines des directives révisées sur ce médicament.

ATS/NXP