Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Un directeur heureux«On se devait de faire Images Vevey 2020»

En plein air et à l’intérieur, la Biennale des arts visuels a convaincu un large public. Plus de 35’000 visiteurs ont fréquenté cette édition dans le contexte 2020, une «bonne année» pour le festival, qui avait été suivi par 45’000 personnes en 2018.

«Bien sûr, le format d’Images Vevey, sa gratuité, sa répartition sur une cinquantaine de sites et dans des espaces qui n’allaient jamais accueillir plus de 500 ou 1000 personnes à la fois ont fait que nous avions une carte à jouer et un challenge à tenir»

Stefano Stoll, directeur d’Images Vevey
«Chance», l’installation de Christian Boltanski à la Salle del Castillo, un temps fort de l’édition 2020.

Réussite artistique

«Si aucun sujet n’était en lien avec la pandémie, il est intéressant de voir comment certains, parmi nos visiteurs, les ont interprétés»

Stefano Stoll, directeur d’Images Vevey

Bientôt un espace permanent

Dans le parc du Panorama, les «Memories of a Silent World» de Simon Brodbeck et Lucie de Barbuat.