Passer au contenu principal

Des restaurateurs genevois se mettent à table«On s’accroche, on lâche rien»

Le lundi 22 mars marquera-t-il le début de la fin du calvaire que vivent les restaurateurs depuis plus d’un an maintenant? En attendant le verdict, trois tenanciers reviennent sur cette année extrêmement difficile. Dernier épisode avec Lucie Bornet, copropriétaire du Birdie.