Passer au contenu principal

Pandémie et promotion scolaire«On nous a privés d’une chance de nous ressaisir»

À cause du Covid-19, des élèves n’ont pas pu remonter leurs notes. Ils font recours.

Impossible, pour l’heure, de savoir combien d’élèves ont redoublé, combien de dérogations ont été accordées ou encore combien de recours ont été déposés.
Impossible, pour l’heure, de savoir combien d’élèves ont redoublé, combien de dérogations ont été accordées ou encore combien de recours ont été déposés.
DR

Une année scolaire hors norme vient de s’achever, bouleversée par le Covid-19: écoles fermées, enseignement à distance et validation de l’année sur la base des résultats de six mois de cours. Certains élèves ont accueilli cette validation avec liesse. Pour d’autres, non promus, c’était le coup de massue: le bouclement de l’année les a privés d’une chance de remonter leurs notes durant les derniers mois d’école. Seuls les élèves en dernière année – matu ou diplôme – ont pu passer des examens de rattrapage. Alors que le Département de l’instruction publique (DIP) a pourtant assoupli les conditions de promotion, des parents et des élèves ont saisi la justice. Impossible, pour l’heure, de savoir combien d’élèves ont redoublé, combien de dérogations ont été accordées ou encore combien de recours ont été déposés.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.