Passer au contenu principal

Vaccination contre le Covid«On espère que l’été sera un tournant»

Claire-Anne Siegrist, professeure responsable du Centre de vaccinologie des Hôpitaux universitaires de Genève.

La campagne de vaccination ralentit, faute de vaccins. Comment expliquer ce retard?

En octobre, seulement 16% des Suisses disaient vouloir se faire vacciner – personne ne prédisait qu’ils seraient plus de 40% en janvier, la population s’inquiétant plutôt de la rapidité du développement vaccinal. Alors que l’efficacité et la sécurité de ces vaccins étaient inconnues, leur production commençait déjà. De ma vie, je n’ai jamais vu ça! Je n’ai jamais vu une campagne démarrer aussi rapidement alors que tant de choses sont à mettre en place sans précipitation pour assurer la sécurité. Difficile, donc, de parler de retard – nombreux sont ceux qui trouvent même que ça va trop vite et préfèrent prendre quelques mois de recul supplémentaire!

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.