Passer au contenu principal

Sports d’hiver à Saint-Cergue«On a vécu une saison du tonnerre de Dieu»

La fréquentation des pistes du village vaudois a plus que doublé. Cependant, la Commune a dû faire face à des coûts imprévus.

Installé au village de Saint-Cergue, le téléski du bois a accueilli du monde jusqu’à la fin des relâches.
Installé au village de Saint-Cergue, le téléski du bois a accueilli du monde jusqu’à la fin des relâches.
KEYSTONE

Du soleil, de la neige et la pandémie. Cette conjonction de facteurs a entraîné une fréquentation sans précédent dans les domaines skiables de Saint-Cergue. Les pistes du village ont ainsi vu défiler 14’000 visiteurs. Soit une augmentation de 57% par rapport à la norme, vu que l’hiver dernier elles étaient restées fermées. «On a vécu une saison du tonnerre de Dieu, s’exclame le syndic Pierre Graber. C’est la première fois que je vois ça.»

Privée de son attraction phare le forfait ski nocturne & fondue en raison des mesures sanitaires, la station nichée au cœur du village a été contrainte de trouver une alternative. La gratuité a été offerte aux enfants âgés de 6 à 12 ans domiciliés dans la commune, par ailleurs affiliée à Région de Nyon. Quelque 2400 bambins ont ainsi pu profiter des joies de la glisse. «Compte tenu du succès, ce serait bien de reconduire la formule», envisage Thierry Genoud, président de Télé-Dôle.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.