Passer au contenu principal

RevendicationsNus pour la cause, ça la sert?

Se déshabiller avec l’objectif de changer les choses, cliché marketing ou vrai levier?

«C’est une sorte d’acte ultime, on montre qu’on est prêt à prendre sur soi, il y a un côté sacrifice, donc le geste reste fort» résume Gianni Haver, sociologue de l’image à l’Université de Lausanne (UNIL).
«C’est une sorte d’acte ultime, on montre qu’on est prêt à prendre sur soi, il y a un côté sacrifice, donc le geste reste fort» résume Gianni Haver, sociologue de l’image à l’Université de Lausanne (UNIL).
Getty Images

Fin avril 2020, ils ont répondu à l’appel de la campagne #Dentisteàpoil, qui les invite à poster sur les réseaux sociaux une photo d’eux dans le plus simple appareil. S’estimant mal équipés pour la réouverture de leurs cabinets en toute sécurité, des dentistes français souhaitent interpeller les autorités sur leur manque de protection et obtenir un renfort de matériel. La démarche peut faire sourire? Elle est loin d’être un acte isolé.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.