Passer au contenu principal

Chemins de ferNouvelles perturbations en vue sur le Léman Express

Des suppressions de trains sont prévues à l’aube et en soirée sur la partie haut-savoyarde du réseau dès ce mercredi soir et pour une durée indéterminée.

Après plusieurs problèmes techniques, le Léman Express est désormais victime d’absences pour maladie à Annemasse. Photo: Laurent Guiraud/Tamedia
Après plusieurs problèmes techniques, le Léman Express est désormais victime d’absences pour maladie à Annemasse. Photo: Laurent Guiraud/Tamedia
Laurent Guiraud/Tamedia

Après les incidents techniques en série de la semaine dernière, des absences pour maladie en série viennent perturber la circulation du Léman Express. Filiale franco-suisse des CFF et de la SNCF, Lémanis l’annonce ce mercredi: le trafic ferroviaire sera paralysé tôt le matin (avant 5 heures) et en soirée (à partir de 21 heures), dès ce mercredi soir et jusqu’au 4 octobre au moins, sur la partie haut-savoyarde du réseau. Des pourparlers sont toutefois en cours pour abréger ce délai. Les tronçons suisses du Léman Express tout comme la ligne de La Plaine et Bellegarde ne sont pas affectés par ces nouveaux déboires.

Ce nouveau couac est dû à une pénurie de personnel, aggravé par des absences pour maladie, au sein du centre opérationnel de SNCF Voyageurs à Annemasse, indique Lémanis. Les lignes L1 à L4, qui desservent le cœur du réseau entre Coppet et Annemasse, devraient circuler normalement entre 5 heures du matin et 21 heures. Au-delà, Chêne-Bourg fera office de terminus et les voyageurs souhaitant gagner Annemasse ou en venir seront invités à utiliser le tram 17. Quelques bus de substitution sont par ailleurs prévus entre Annemasse, Évian, Annecy et Saint-Gervais.

Il est pour l’heure impossible de prédire si ces perturbations se prolongeront au-delà du 4 octobre. Lémanis indique que son objectif prioritaire sera de normaliser les relations entre Genève et Annemasse.

D’autres écueils sont par ailleurs en cours, en raison de travaux. Sur le sol genevois, le remplacement de voies à la hauteur du Vengeron provoquera encore des suppressions de trains et leur remplacement par des bus chaque nuit (entre 21 h 15 et 5 h 40) jusqu’à dimanche matin et de nouveau dès lundi soir et jusqu’au vendredi matin 2 octobre. En Haute-Savoie et jusqu’au 2 octobre, la ligne L2 est interrompue tous les jours de semaine, de 9 h 30 à 16 h 30, entre La Roche-sur-Foron et Annecy.

La vie du réseau ferroviaire de la région n’est décidément pas un long fleuve tranquille, après plusieurs incidents la semaine dernière: déraillement d’un engin de chantier à Lancy le 17 septembre, avarie à Valleiry et déraillement d’un train marchandises entre Culoz et Bellegarde: seul ce dernier accident affecte encore le réseau, avec la suppression de liaisons TER sur la ligne Genève-Lyon en raison des réparations en cours sur la voie. Pour pallier ces capacités réduites, des relations par bus sont organisées entre Bellegarde et Cornavin et certains convois sont dédoublés, offrant davantage de place, sur la ligne L6 du Léman Express qui circule entre Bellegarde et Cornavin.

36 commentaires
    Mathilde Lavenex

    Les auteurs de La Revue n'auront pas trop de travail pour la prochaine édition : il leur suffira de compiler les articles narrant la succession des divers dysfonctionnements du CEVA (pardon, du Léman Express) et une partie des sketchs sera déjà sous toit.