Passer au contenu principal

Coronavirus Nouveau record pour la distribution alimentaire à Genève

Fragilisées par la crise actuelle, des milliers de personnes ont à nouveau patienté plusieurs heures samedi pour recevoir un paquet de produits de première nécessité.

Les bénéficiaires de la Caravane de Soldarité ont encore dû parfois rester sur le site pendant plusieurs heures mais l'attente a diminué pour cette distribution alimentaire à Genève.
Les bénéficiaires de la Caravane de Soldarité ont encore dû parfois rester sur le site pendant plusieurs heures mais l'attente a diminué pour cette distribution alimentaire à Genève.
KEYSTONE

La distribution alimentaire et de produits hygiéniques organisée depuis plusieurs samedis à Genève est toujours plus demandée. Un record de plus de 3280 paquets ont été donnés cette semaine, soit plusieurs centaines supplémentaires par rapport à la précédente.

«Conséquences sociales durables»

Malgré cette affluence en augmentation, l'attente a certes continué à s'étaler sur plusieurs heures mais a diminué grâce aux réaménagements apportés à l'organisation. La reprise progressive des activités économiques n'a pas pour autant «absorbé les conséquences sociales durables» de la crise, fait remarquer la Ville de Genève qui pilote désormais cette assistance lancée il y a six semaines par la Caravane de Solidarité.

Le nombre des donateurs est lui stable. Outre les paquets reçus, les bénéficiaires trouvent également un encadrement de plusieurs acteurs pour mener leur recherche d'aides sociales, de soutiens financiers et d'accès aux soins. Parmi les préoccupations des personnes qui se déplacent, retards de loyers et factures arrivent au premier rang.

Dans l'affluence se mêlent aussi bien travailleurs précaires, sans statut légal, que résidents avec des titres de séjour. Ils reçoivent aussi des indications en termes de santé grâce à des interlocuteurs de Médecins Sans Frontières (MSF) et des Hôpitaux universitaires genevois (HUG).

Cette distribution était aussi la dernière de la conseillère administrative en charge de la cohésion sociale et de la solidarité, Esther Alder, avant l'entrée en fonctions lundi du nouvel exécutif. Selon elle, le dispositif, avec la reprise économique, «doit absolument basculer vers des opérations décentralisées dans les communes».

KEYSTONE

Nouveau site à identifier

Cette assistance d'urgence pose des questions sur l'aide sociale existante et l'accès pour certains groupes de populations à celle-ci, dit la Ville. Au terme de son mandat, la magistrate salue l'»engagement collectif» face à cette crise.

Les dossiers des travailleurs sans statut légal et de l'accès aux aides sociales pour des bénéficiaires potentiels seront évalués par le canton. Mme Alder appelle le Grand Conseil à oeuvrer sur la demande du conseiller d'Etat Thierry Apothéloz pour un fonds d'urgence de 15 millions de francs.

Le site actuel de la distribution sera encore utilisé samedi prochain. Les discussions se poursuivent ensuite pour un nouveau mécanisme.

La fondatrice de la Caravane de Solidarité salue de son côté l'engagement des bénévoles, alors qu'après Genève, le dispositif s'est élargi à plusieurs villes dans le canton de Vaud. Silvana Mastromatteo souhaite également que ces efforts ne diminuent pas après la reprise plus importante des activités économiques.

ATS/NXP