Passer au contenu principal

Narrer le passé autrementNotre histoire se raconte aussi par les cartes

La carte de l’état des lieux en 1601, «Berne se renforce», tirée de l’«Atlas historique des pays romands». Berne, en allant au secours de Genève, son alliée réformée, a conquis le Pays de Vaud. Son territoire s’étend de l’Argovie au Léman.

Le format d’une BD

La carte de la République helvétique en 1798, avec ses 19 cantons, extraite de l’«Atlas historique de la Suisse».

La Suisse en 111 cartes

10 commentaires
    Gaston Lagaffe

    L'histoire est probablement la plus importante des choses à enseigner.Grâce à elle, on sait d'où on vient. Et avec cette connaissance, on peut mieux savoir vers quoi on va ! Sans connaissance du passé, il n'y a pas d'avenir.