Passer au contenu principal

Personnalité genevoiseNoëlla Rouget, bientôt au cimetière des Rois?

Ses deux fils, soutenus par l’ancien maire de Genève Manuel Tornare, ont formulé une demande à la Ville de Genève.

Noëlla Rouget s’était engagée dès 1940 dans la Résistance, à Angers (F), avant d’être déportée durant un an à Ravensbrück. Après la Libération, elle s’est installée à Genève en 1947.
Noëlla Rouget s’était engagée dès 1940 dans la Résistance, à Angers (F), avant d’être déportée durant un an à Ravensbrück. Après la Libération, elle s’est installée à Genève en 1947.
Olivier Vogelsang (Photo d’archives datant de 2013).

«Je me bats pour que Noëlla Rouget soit enterrée au cimetière des Rois», déclare Manuel Tornare. L’ancien maire de Genève a aidé la famille de la résistante et rescapée du camp de concentration de Ravensbrück, qui s’est éteinte dans la nuit du 21 au 22 novembre à Genève à l’âge de 100 ans, à constituer une demande formelle adressée à la Ville.

Française d’origine mais Genevoise d’adoption, cette fervente catholique s’était battue auprès du général de Gaulle pour obtenir la grâce de celui qui la déporta et fut responsable de l’exécution de son fiancé.

«Noëlla Rouget est l’exemple d’une femme qui a odire non à l’obscurantisme dès ses 20 ans. L’inhumer au cimetière des Rois serait un hommage mais également un devoir de mémoire pour que les générations à venir connaissent son histoire. Genève peut être très reconnaissante de ce qu’elle fut», déclare Manuel Tornare, qui est convaincu que celle qui a tenu à tant témoigner auprès des jeunes remplit les critères pour reposer dans le «Panthéon genevois».

La Ville de Genève confirme avoir reçu la demande. Le dossier sera présenté «dans les meilleurs délais» au Conseil administratif qui procédera, comme veut le règlement, à un vote.

Selon l’article 12 du Règlement des cimetières de la Ville de Genève ont accès au cimetière de Plainpalais «les magistrats et les personnalités marquantes ayant contribué, par leur vie et leur activité, au rayonnement de Genève. Les magistrats doivent avoir accompli au moins deux législatures électives.»

10 commentaires
    Michel Abdel

    Remarquable grande dame!