Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Regard sur la guerreNiels Ackermann: «Les bombes de Poutine ne tueront pas l’Ukraine»

«6 mars 2018. Pour mon premier voyage à New York (qui s’appelait encore Nohorodske à l’époque), j’assiste à la répétition du spectacle prévu pour la Journée de la femme. Vu d’ici, c’est un peu kitsch, mais c’était une des seules activités culturelles dans cette cité qui se battait pour préserver l’espoir malgré huit ans de guerre. La ville survit toujours, et avec Sébastien Gobert, avec qui nous y avons travaillé, on se demande où sont ces enfants maintenant et quel sera leur avenir.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

S'abonnerSe connecter