Les TPG inaugurent leur discrète centrale solaire

GenèveL’installation photovoltaïque de 5496 m2 représente 20 à 25% des besoins en électricité du site du Bachet.

Le siège des TPG, au Bachet-de-Pesay.

Le siège des TPG, au Bachet-de-Pesay. Image: archives Christian Murat

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Depuis la moitié de l’année 2014, les Transports publics genevois (TPG) possèdent des panneaux solaires installés sur les toits des bâtiments du Bachet-de-Pesay, qui se veulent presque invisibles. L’installation a été officiellement inaugurée jeudi en présence des conseillers d’Etat Antonio Hodgers, en charge de l’Energie, et Luc Barthassat, patron des Transports. Ces derniers ont salué l’effort commun réalisé par les TPG et les Services industriels de Genève (SIG), partenaire technique et financier de ce projet. «C’est un bel exemple de partenariat entre deux entreprises publiques», déclare Luc Barthassat. Christian Brunier, directeur général des SIG, révèle que «la centrale photovoltaïque est avant tout un choix de qualité environnementale. Ce ne sont pas les prix de l’énergie qui diminuent mais la quantité d’énergie produite.» Objectif: être le plus efficient possible en matière de consommation d’énergie. Evidemment, cette transition énergétique n’offre pas que l’avantage d’être écologique car les TPG réalisent par la même occasion une réduction d’environ 12% de leur facture d’électricité. En effet, la moitié de la production est consommée sur le site alors que l’autre moitié est vendue aux SIG qui, dans un second temps, redistribuent cette part au réseau électrique cantonal dont le courant peut être acheté par les particuliers.

Pour Antonio Hodgers, la prochaine étape consiste à promouvoir la vente de panneaux solaires aux Genevois: «Nous souhaitons soumettre un projet de loi afin que les privés n’aient plus besoin de demander d’autorisation pour installer un panneau solaire sur leur toit, de manière à les inciter à passer de l’énergie fossile à l’énergie électrique.» Le magistrat Vert évoque d’éventuelles subventions fédérales pour les utilisateurs privés, alors que pour les TPG, l’aide financière provient pour le moment des SIG en attendant que les subventions fédérales prennent le relais. (TDG)

Créé: 06.02.2015, 09h56

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.