Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Votations du 30 novembreTous les résultats des votations en un clin d’œil

Tous les partis ont dénoncé l'initiative, y compris l'UDC, mais la base du parti a voter oui. Pour les opposants, le text est dangereux et xénophobe. Il enterrerait en outre définitivement les accords bilatéraux avec l'UE déjà mis à mal par le vote du 9 février contre l'immigration de masse.
Les Suisses se prononcent également sur l'abolition des forfaits fiscaux.  Il vise à supprimer dès 2017 l'imposition d'après la dépense (ou imposition forfaitaire), accordée aux étrangers domiciliés en Suisse pour autant qu'ils n'y exercent pas d'activité lucrative.
Pour les opposants, pratiquement tous les partis, le texte ne parviendrait pas à garantir la stabilité financière qu'il vise. L'or n'a plus le rôle central qu'il avait dans les années 1970 et surtout, la BNS doit être indépendante pour assumer son rôle.
1 / 6

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.