Le PS genevois veut expulser Dal Busco des Finances

Comptes 2015Les socialistes estiment précipité le prélèvement de 207 millions en faveur de la caisse de retraite des fonctionnaires.

Carole-Anne Kast, présidente du PSG.

Carole-Anne Kast, présidente du PSG. Image: Olivier Vogelsang (archives)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Parti socialiste genevois n'y va pas par quatre chemins. Il accuse Serge Dal Busco d'user «d'artifices comptables» dans la présentation des états financiers 2015 du Canton. Dans un communiqué diffusé 20 minutes après la clôture de la conférence de presse du Conseil d'Etat, le troisième parti du parlement dénonce la manoeuvre consistant à prélever 207 millions dans les comptes 2015 pour consolider la caisse de retraite des fonctionnaires. Le parti demande au Conseil d'Etat de dessaisir le magistrat PDC et de nommer un autre patron à la tête des Finances.


Lire le direct de la conférence de presse sur les comptes: Genève boucle 2015 avec un petit déficit controversé


Pris à contre-pied, le PDC ne répond évidemment pas dans son commentaire posté à 10h pile. Il se contente de paraphraser l'inquiétude du gouvernement à propos de la caisse de retraite. La cheffe du groupe au Grand Conseil, Béatrice Hirsch, estime que le Conseil d'Etat fait preuve de réalisme, en attendant d'autres réformes en profondeur de l'institution.

Le PLR est franchement plus pessimiste. Le résultat presque équilibré «masque une situation qui nécessite d’urgentes réformes structurelles» notamment la réduction des charges salariales de 5% initiée par le Conseil d'Etat en septembre 2015. «Les revenus fiscaux ordinaires sont en baisse, tant s’agissant des personnes physiques (- 53 mios) que des personnes morales (-74 mios)», constatent le président Alexandre de Senarclens et les deux candidats au Conseil d'Etat Nathalie Fontanet et Cyril Aellen. S'agissant de la caisse de retraite, le PLR rapelle que «les contribuables genevois ont déjà consenti pour cette caisse à un apport exceptionnel de 800 millions en 2013 et devront encore payer un montant annuel de 130 millions jusqu’en 2052».

Le péché capital de Serge Dal Busco

Quel péché capital le PS reproche-t-il au ministre Dal Busco? La précipitation. Selon le parti, dont le communiqué est signé par Carole-Anne Kast, Lydia Schneider-Hauses et Roger Deneys, l'écriture comptable, qui met de côté 207 millions et réduit d'autant le bénéfice de l'année 2015, «relève plus d’un placement en opportunité que d’une réelle nécessité».

Les quatre conseillers d'Etat présents à la conférence de presse des comptes, en l'absence remarquée de la ministre socialiste de l'Instruction publique, ont tous expliqué que la constitution de cette réserve était une obligation fédérale et que le gouvernement n'avait pas le choix une fois connu le risque de défaut de rendement. Or ce risque est évident, a expliqué le gouvernement ce mardi matin: Comment la CPEG peut-elle prétendre à un rendement de 4% de sa fortune, quand l'Etat peut contracter de nouveaux emprunts à 0% sur dix ans.

La loi sur la prévoyance professionnelle exige que les caisses de pension publiques détiennent en 2030 effectivement des fonds à hauteur de 75% des rentes dues aux retraités actuels et aux cotisants actifs. Actuellement la fortune de la CPEG est de 11,2 milliards de francs et son taux de couverture est inférieur à 60%. Il lui manque 7,6 milliards pour couvrir les rentes dues à 100%.

UDC: «la diminution de la dette est conjoncturelle»

L'UDC dénonce également le manque d'anticipation du Conseil d'Etat, mais pas dans le même sens que le PS. La baisse de la dette d'environ 700 millions est tout sauf structurelle, écrit Eric Leyvraz, puisqu'elle découle de rentrées extraordinaires, de vente d'actifs et de paiements anticipés d'impôts. S'agissant de la caisse de retraite, le député de Peissy réclame «des mesures impopulaires pour sauver le navire». (TDG)

Créé: 22.03.2016, 14h16

Articles en relation

Genève boucle 2015 avec un petit déficit controversé

Finances cantonales Le Canton prélève 207 millions pour consolider la caisse de retraite des fonctionnaires. Il n'y aura pas de budget 2016. Plus...

La caisse de l’Etat traverse une zone de turbulences

Retraites La caisse de prévoyance des fonctionnaires a perdu 75 millions en 2015, ce qui ravive les craintes d’élus sur la solidité de l’institution. Sa direction plaide pour une recapitalisation. Plus...

Kast et Sainte Marie réélus à la tête du PS

Congrès Samedi, quatre nouveaux postes ont été créés au sein du comité directeur du parti. Plus...

«Oui la dette a diminué, mais le déficit structurel demeure»

Polémique Accusé par le MCG d’avoir berné le Grand Conseil sur l’état des finances, Serge Dal Busco nie tout et explique pourquoi. Plus...

13 milliards de dette, est ce grave, Monsieur l'économiste?

Genève sans budget L'ancien recteur de l'Université, expert en finances publiques, analyse le niveau de la dette genevoise. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Brexit: Theresa May à Bruxelles
Plus...