Des orangers et des citronniers poussent au centre-ville

Espace publicLe Conseiller administratif Guillaume Barazzone lance le programme «Urbanature», visant à répondre à la bétonisation par la verdure. Simple, beau et joyeusement instructif.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ils sont de retour et déjà pris d’assaut. Vedettes saisonnières du mobilier urbain, ces fameux bancs recouverts de gazon artificiel viennent en effet de réapparaître dans l’espace public. Après avoir fait les beaux jours de la place Bel-Air l’année dernière, les voici à l’entrée du parc des Bastions. Leur courbure Le Corbusier adresse des clins d’œil ludiques à toutes les générations. Des enfants, des personnes âgées, des étudiants rieurs assis ou couchés côte à côte. La scène est désormais familière, mais on ne se lasse pas de ses incongruités joyeuses.

Quatre bancs voyageurs. Ils ne sont pas venus seuls. Quatorze orangers, plantés dans des bacs impressionnants (800 kilos chacun) les accompagnent. Ce front uni et végétal, sur un parvis faisant face à celui du Grand Théâtre, a belle allure. Oui, c’est simplement beau. On ne le dira qu’une fois, mais on continuera à le penser tout l’été. Car cette réalisation en annonce d’autres. On l’a appris ce mardi matin de la bouche du conseiller administratif Guillaume Barazzone. Arrivé à pied, reparti à pied: un magistrat visiblement content de présenter à la presse une «Genève plus verte, plus végétale».

Même éphémère, cette verdure-là ne se décrète pas. Elle repose sur le programme «Urbanature», soit huit réalisations temporaires échelonnées de fin mai à fin octobre, avec comme point d’orgue annoncé la végétalisation du pont des Bergues. Chaque projet à venir a été conçu au sein du Département de l’environnement et de la sécurité. La Ville a pu compter sur l’expertise de l’HEPIA et de Pro Natura.

Bref, on reprend ce qu’on a réussi l’été dernier (les jardins itinérants), mais en le raffinant, en l’étoffant, en mêlant les savoir-faire et les compétences. A l’heure de la présentation, les mains sont très vertes et la rhétorique du magistrat s’en inspire à raison. «La Ville de Genève dispose déjà d’un grand nombre d’espaces verts. Ceux-ci représentent 20% de la surface du territoire de la commune, rappelle-t-il. Reste que le centre urbain et plusieurs quartiers demeurent souvent gris et très bétonnés. C’est pour contrebalancer cette bétonisation du milieu urbain que j’ai imaginé le déploiement d’un programme consacré à la végétalisation. Avec «Urbanature», je vise à requalifier certaines places et rues en leur apportant des éléments de verdure qui ont aussi un impact environnemental bénéfique.»

A l’aube, la requalification. Ces lourds bacs rehaussés d’une couche d’ardoise sont manutentionnés avant le passage du premier tram. Mercredi, des citronniers vont pousser sur la place Bel-Air; jeudi, la rue du Léman aux Pâquis accueillera des lauriers roses; Saint-Jean attend ses bougainvilliers et la cour Saint-Pierre son lot d’agrumes. Autant d’espaces qui, dès demain, regarderont vers le Sud, en espérant ne pas croiser les vandales qui, parfois, viennent du Nord. De jour, c’est une invite à ralentir le pas; de nuit, c’est à respecter sans courir. Bel été à «Urbanature».

Pour plus d'informations, visitez le site www.urbanature.ch (TDG)

Créé: 20.05.2014, 16h00

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Conférence sur le climat de Katowice
Plus...