Passer au contenu principal

Moscou derrière le piratage du Bundestag

Selon la presse allemande, le piratage informatique de la Chambre basse du Parlement en 2015 était piloté par la Russie.

L'attaque avait vu le piratage pendant plusieurs semaines d'affilée des serveurs du Bundestag.
L'attaque avait vu le piratage pendant plusieurs semaines d'affilée des serveurs du Bundestag.
Keystone

Le piratage informatique à grande échelle en 2015 du Bundestag, Chambre basse du Parlement allemand, était piloté par le gouvernement russe, affirme dans le Spiegelsamedi un haut fonctionnaire allemand, sous couvert d'anonymat.

L'attaque, qui avait vu le piratage pendant plusieurs semaines d'affilée des serveurs du Bundestag, «était clairement le fait d'un service secret militaire russe», selon ce «fonctionnaire haut placé des services de sécurité» cité dans la dernière édition de l'hebdomadaire.

Selon le Spiegel, le Parquet général fédéral, basé à Karlsruhe (sud), enquête officiellement sur l'affaire depuis mi-janvier.

Les révélations du Spiegelarrivent à un moment critique de la relation germano-russe, déjà sévèrement mise à mal par la crise en Ukraine et à laquelle l'imbroglio autour du prétendu viol en Allemagne d'une adolescente germano-russe a porté un coup supplémentaire tout récemment.

(AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.