Passer au contenu principal

Jeter son mégot par terre pourrait coûter 300 francs

Le Conseil fédéral donne son feu vert pour amender l’abandon sauvage des déchets. Villes et campagnes applaudissent.

En Suisse, on évalue à 200 millions par année l’investissement des collectivités pour lutter contre le littering.
En Suisse, on évalue à 200 millions par année l’investissement des collectivités pour lutter contre le littering.
Keystone

Laisser traîner son papier de sandwich par terre, jeter sa cannette sur le bord de la route, balancer son chewing-gum sur le trottoir. Ces mauvaises habitudes pourraient coûter très cher à l’avenir. Le Conseil fédéral a décidé mercredi de soutenir une modification de la loi sur la protection de l’environnement. Dans son communiqué, il justifie: «La pollution de l’espace public par de petites quantités de déchets urbains – littering – a atteint un niveau préoccupant.» La solution? Des amendes d’ordre, allant de 100 à 300 francs.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.