Initiative eau propre: le pour et le contre

L’initiative “Pour une eau potable propre” exige une production sans pesticide. Les exploitations doivent renoncer à tous les produits phytosanitaires et biocides. Le texte demande aussi que les fourrages et les aliments complémentaires pour les animaux de rente soient produits sur l’exploitation. Seules les exploitations qui remplissent ces critères pourraient recevoir des subventions fédérales. Selon les initiants, l’achat d’aliments serait toujours possible. L’Union suisse des paysans estime au contraire que le texte est trop radical.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Créé: 17.05.2019, 17h12

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

EVA

Samstag, 30. Dezember 2017
(Image: Claude Jaermann und Felix Schaad) Plus...