Passer au contenu principal

François Debluë fait le portrait d’«Une certaine Chine»

Le Vaudois a fait un beau voyage. Il a su regarder autour de lui. Son dernier livre raconte le périple avec beaucoup d’acuité et de drôlerie.

L’écrivain raconte son voyage officiel. Il le fait avec beaucoup d’ironie.
L’écrivain raconte son voyage officiel. Il le fait avec beaucoup d’ironie.
Chantal Derley

Le lecteur ne connaît pas bien la raison du voyage. Celui-ci doit cependant posséder un caractère officiel. Au cours de son périple en Chine, François Debluë se verra confronté à bien des gens s’occupant de littérature. Il sera également reçu par notre ambassadeur, ce qui donnera à l’écrivain l’occasion de relever que, dans cette miette de territoire suisse, la table du repas n’est pas ronde comme partout ailleurs dans le pays, mais rectangulaire.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.