Deux agents du service secret saouls devant la Maison Blanche

Etats-UnisL'un des deux agents soupçonnés d'avoir heurté en voiture des barrières de la Maison Blanche après une soirée arrosée serait membre du service chargé de la sécurité du président Obama.

Un agent du service secret dans l'aile Est de la Maison Blanche, mercredi 11 mars 2015.

Un agent du service secret dans l'aile Est de la Maison Blanche, mercredi 11 mars 2015. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Secret Service a ouvert une enquête contre deux de ses membres soupçonnés d'avoir heurté en voiture des barrières devant la Maison-Blanche après une soirée arrosée, indique mercredi 12 mars la presse américaine. L'un d'eux occuperait un poste élevé du service chargé de la sécurité du président américain.

Les agents, qui étaient présents devant le bâtiment le soir de l'incident, le 4 mars, ont voulu arrêter leurs collègues qui étaient au volant d'une voiture de fonction et leur faire passer un test pour mesurer leur taux d'alcoolémie, affirme le «Washington Post». Leur supérieur hiérarchique leur a cependant ordonné de les laisser rentrer chez eux.

Le Secret Service a «failli à sa réputation»

Le porte-parole du Secret Service a confirmé qu'une enquête avait été ouverte. Il a précisé qu'elle serait confiée à l'inspecteur général du ministère de la sécurité intérieure. Il n'a donné aucune indication sur la nature des faits reprochés aux deux hommes, dont l'un est un responsable de l'équipe spécifiquement chargée de protéger le président Barack Obama.

Après une série d'incidents qui ont éclaboussé cette unité d'élite de quelque 6500 hommes et femmes, Barack Obama a nommé, mi-février, un nouveau directeur à sa tête, Joseph Clancy. Devant le Congrès, ce dernier a reconnu que le Secret Service avait «failli à sa réputation», promettant des changements en profondeur.

Déjà ternie ces dernières années par des scandales liés à la prostitution et à l'alcool, l'image du prestigieux Secret Service a été sérieusement écornée à l'automne dernier lorsqu'un homme muni d'un couteau a réussi à escalader la grille qui entoure les jardins de la Maison-Blanche, parcourir plusieurs dizaines de mètres en courant et entrer dans un salon de réception avant d'être interpellé. (ats/nxp)

Créé: 12.03.2015, 03h53

Articles en relation

Pour Obama, la marche contre le racisme n'est pas finie

Etats-Unis Barack Obama a salué samedi à Selma en Alabama le courage de ceux qui, il y a 50 ans, ont lutté pour obtenir le droit de vote pour tous. Evoquant Ferguson, il a souligné que la marche contre le racisme n'était «pas terminée». Plus...

«Obama veut terrasser les lanceurs d’alerte»

Snowden et les autres Editorial Jesselyn Radack et Thomas Drake dénonceront vendredi soir au FIFDH de Genève les faux-semblants de la présidence Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.