Les clandestins gonflent la délinquance à Genève

StatistiqueSelon des chiffres inédits de la police cantonale, 300 à 400 clandestins maghrébins sont responsables de plus de 6000 délits durant ces quatre dernières années à Genève.

Les clandestins commettraient une trentaine de délits par semaine à Genève, selon les statistiques.

Les clandestins commettraient une trentaine de délits par semaine à Genève, selon les statistiques. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les clandestins maghrébins font exploser les statistiques de la délinquance à Genève, relève la TSR sur son site tsrinfo.ch. Selon des chiffres qu'elle a obtenu de la police cantonale genevoise, 300 à 400 jeunes clandestins d'Afrique du Nord sont responsables de 6217 délits de janvier 2008 à décembre 2011, soit en une trentaine en moyenne par semaine. Ces actes représentent plus de 16% des délits totaux sur ces 4 dernières années.

Les statistiques de la police attribuent encore aux clandestins 1424 dommages à la propriété (sur 10'289 cas au total) et 1237 violations de domicile (sur 7699 au total).

Ces délinquants qui refusent souvent de communiquer leur pays d'origine, seraient en majorité algériens, note la police.

Selon la TSR, la Suisse mise sur les accords de réadmission pour renvoyer ces clandestins. Berne poursuivra en mars des négociations avec la Tunisie et l'Algérie pour garantir l'application de ces accords indispensables à leur expulsion.

Créé: 26.02.2012, 19h48

Articles en relation

La criminalité économique a encore bondi en 2010

Blanchiment Le phénomène a fortement augmenté l'an passé en Suisse. Tant le nombre de délits que le montant des dommages a crû. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La fin des rentes à vie des conseillers d'Etat est proche
Plus...