Des bordiers de la nouvelle route des Communaux d'Ambilly résistent

UrbanisationRéponse du directeur du Génie civil: «J'ai un mandat public pour réaliser une route cantonale.»

L'urbanisation de l'espace entre Thônex et l'hôpital de Belle-Idée fait l'objet de projets et de débats depuis des lustres. En bleu la route de la discorde.

L'urbanisation de l'espace entre Thônex et l'hôpital de Belle-Idée fait l'objet de projets et de débats depuis des lustres. En bleu la route de la discorde.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La saga des Communaux d'Ambilly n'en finit pas. Un nouveau recours de riverains, profitant apparemment d'un couac administratif, risque de reporter le premier coup de pioche de plusieurs mois, révèle Le Courrier ce mercredi. En cause, la nouvelle route de desserte du futur quartier, parallèle à la route du Petit-Bel-Air et devant relier le quartier du cycle de la Seymaz et le double giratoire de Pierre-à-Bochet. La commune de Thônex exige sa réalisation avant que les premiers locataires n'emménagent. En principe en 2017.

L'Etat aurait délivré l'autorisation de construire le 3 octobre 2013 avant d'avoir obtenu l'accord des riverains. Or une récente jurisprudence du Tribunal administratif fait obligation aux autorités de trouver un accord préalablement. Quatre recours ont été déposés dont celui de Luc Perrin, qui a obtenu la signature de quelque 140 propriétaires de la région. Il précise d'emblée qu'il n'est pas contre l'urbanisation des communaux d'Ambilly mais estime que les voiries existantes peuvent absorber le trafic nouveau.

«On ne pourra pas contenter tout le monde»

La menace est sérieuse. Elle ne surprend pas l'ingénieur cantonal, René Leutwyler: «Je peux comprendre les opposants que j'ai reçus plusieurs fois dans mon bureau. Leur recours peut s'inscrire dans une certaine logique des choses. Personne n'aime voir une route cantonale se construire à deux pas de sa villa. Mais, rappelle le directeur du génie civil, j'ai un mandat public à réaliser: construire une route.»

Le haut fonctionnaire espère que la conciliation l'emportera: «On peut sans doute encore améliorer les mesures anti-bruit, mais on ne pourra pas contenter tout le monde. Nous souhaitons évidemment éviter des procédures d'expropriation, mais tout dépend aussi de la partie qui s'oppose.» René Leutwyler réfute l'accusation de couac administratif: «L'Etat n'a pas commis une erreur dans cette affaire. Nous avons évolué dans un cadre juridique complexe concernant une future route cantonale intégrée dans un PLQ, et une récente décision du Tribunal administratif de première instance (TAPI), l'arrêt du lac des Vernes (à Meyrin), n’a certainement rien simplifié.»

Séance d'information le 2 avril

L'ingénieur rappelle que la loi sur le plan localisé de quartier a été votée après une longue procédure. Les recours déposés en décembre contre l'autorisation de construire de la route sont aujourd’hui pris en compte par l'Etat. Ils s'inscrivent dans la planification de ce projet. Avec la commune et les autres départements concernés, la direction générale du Génie civil organise une séance d'information le 2 avril prochain. Parviendra-t-il à calmer les opposants?

«Si nous n'y parvenons pas et qu'ils décident d'aller jusqu'au tribunal fédéral, le délai de 2017 sera difficile à tenir, indique-t-on au département. Nous ne sommes pas maîtres de l'agenda des juges de Lausanne.»

Quant aux logements, le premier lot, situé au centre du périmètre, est encore en phase d'autorisation de construire. Le nouveau quartier devrait être achevé en 2030, il devrait alors offrir 2300 logements. (TDG)

Créé: 26.03.2014, 14h30

Articles en relation

Les internationaux pas seuls responsables des problèmes de logement

Genève Selon une étude de l'Université de Genève, la demande globale liée au secteur international est évaluée à 12% du total. Plus...

L'Etat et une importante régie signent une charte éthique sur les PPE

Politique du logement Charles Spierer et Antonio Hodgers espèrent que les milieux immobiliers suivront ce premier accord qualifié de test. Plus...

Les Minoteries auront droit à leur grand lifting

Genève Les élus ont accepté in  extremis le crédit visant à  remettre à neuf cet ensemble de 329 logements. Plus...

1345 logements supplémentaires en 2013. C'est moins qu'en 2012

Genève Le parc immobilier du canton grandit de 0,8%. Le nombre de nouveaux logements est inférieur à la moyenne enregistrée en 2000 et 2012 (1426). Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Un mondial avec la meilleure équipe suisse de tous les temps
Plus...