L'avocat de Charlie Hebdo s'oppose à «Charpie Hebdo»

FranceL'avocat de Charlie Hebdo a affirmé son opposition au lancement d'un titre baptisé «Charpie Hebdo», pastiche de l'hebdomadaire satirique.

«Charpie Hebdo» était censé être une imitation humoristique du journal satirique. Le titre a été jugé indécent par l'avocat de Charlie Hebdo.

«Charpie Hebdo» était censé être une imitation humoristique du journal satirique. Le titre a été jugé indécent par l'avocat de Charlie Hebdo. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'avocat de Charlie Hebdo s'est opposé, par lettre recommandée, au projet de lancement d'un titre baptisé «Charpie Hebdo», pastiche de l'hebdomadaire satirique, a-t-on appris mardi 17 février auprès des parties.

«Mi-janvier, on a eu l'idée de faire un pastiche de Charlie Hebdo. On a prévenu les MLP (distributeur des titres de presse, ndlr) de notre projet puis le surlendemain on leur a dit qu'on ne le ferait pas finalement», a expliqué à l'AFP Julien Saint-Guillaume, directeur de la rédaction du «Connard», un des deux titres édités par Sonora Média.

«Parfaitement indécent»

Dans un courrier recommandé daté du 30 janvier et consulté par l'AFP, Richard Malka, l'avocat de Charlie Hebdo a enjoint Sonora Média de renoncer avant le 8 février à cette publication prévue, selon lui, le 11 février 2015, soit «quelques semaines après les attentats terroristes qui ont été perpétrés le 7 et 9 janvier derniers (...) et qui ont causé la mort de dix-sept personnes».

«Dans ce contexte, le titre Charpie Hebdo évoque évidemment de manière directe ces événements et les victimes, ce qui nous semble parfaitement indécent, étant précisé qu'il ne saurait revêtir un quelconque caractère humoristique, dépassant largement 'les lois du genre' de l'humour satirique acceptable», argumente Me Malka.

Même si Charpie Hebdo n'est pas encore paru, la mise en demeure reste d'actualité, a-t-on laissé entendre de source proche du dossier.

«On va le faire un jour, bien sûr»

«Il n'y a pas la satire acceptable et la satire pas acceptable. C'est la preuve que Charlie Hebdo veut fixer des limites à la liberté de la presse», a pour sa part déclaré à l'AFP Julien Saint-Guillaume qui dit utiliser le nom «Charpie Hebdo» pour désigner l'hebdomadaire depuis «au moins 5 ans» dans les deux titres de la maison d'éditions (Le Connard et Le Monte).

«On y avait renoncé mais après le courrier de Malka, on va le faire un jour, bien sûr», a-t-il conclu, sans donner de date.

«Nous devons distribuer toute publication, sauf lorsqu'elle est interdite par la loi. Quand il y a un risque qu'une publication fasse l'objet d'une procédure, on prévient l'éditeur pour nous couvrir. On les a prévenus (Sonora Média, ndlr), ils ont fini par renoncer. D'autant qu'avec Charlie Hebdo, on était dans un contexte particulier», a expliqué de son côté Patrick André, directeur des MLP. (afp/nxp)

Créé: 17.02.2015, 21h43

Galerie photo

Le nouveau Charlie Hebdo s'arrache en France

Le nouveau Charlie Hebdo s'arrache en France De nombreux journaux français ont rendu hommage à Charlie Hebdo, une semaine après l'attentat qui a décimé la rédaction.

Articles en relation

«Ce n'est pas une surprise après ce qu'il s'est passé à Charlie Hebdo»

Attaques à Copenhague Kurt Westergaard, caricaturiste danois, appelle à défendre bec et ongles la liberté d’expression. Plus...

Attaques de Paris et Copenhague: «Mêmes cibles, même intention»

Terrorisme L'Europe craint désormais des attentats similaires à ceux de «Charlie Hebdo» et de Copenhague. Plus...

Un membre de «Charlie»: «On se sent tous Danois»

Copenhague Patrick Pelloux, chroniqueur à Charlie Hebdo, voit un lien entre les attentats de Paris et ceux de Copenhague. Plus...

Qu’est-ce qui a changé depuis les attentats de Paris?

France 1 mois après Huit personnalités françaises ou vivant en France s'expriment. Les attentats de Charlie Hebdo, de l'hyper Casher et la marche républicaine il y a tout juste un mois ont-ils transformé la France au-delà de l'émotion ? Plus...

Un film sur Charlie Hebdo sortira aux Etats-Unis

Post-attentats «C'est dur d'être aimé par des cons», un documentaire sur le procès de Charlie Hebdo en 2008, a été vendu à un distributeur US, et pourrait également être diffusé en Suisse. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les insectes débarquent dans nos assiettes
Plus...